Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Prostock-studio

Vaccin anti-covid : Moderna lance des essais sur des milliers d’enfants

Le laboratoire Moderna lance un essai clinique aux États-Unis et au Canada pour tester l’efficacité et la sûreté de son vaccin anti-covid chez les enfants de six mois à 11 ans. Un essai sur les adolescents est déjà en cours.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Bientôt un vaccin anti-covid aussi pour les enfants ? La société de biotechnologie américaine Moderna annonce ce 16 mars avoir lancé un essai clinique pour son vaccin contre le covid-19 sur des milliers d'enfants âgés de six mois à 11 ans.

6.750 enfants américains et canadiens

Cet essai clinique concernera au total 6.750 enfants aux États-Unis et au Canada. Pour l’heure, le vaccin de Moderna est autorisé chez les personnes de 18 ans et plus en Amérique du Nord, dans l'Union européenne et dans quelques autres pays dont Israël et Singapour.

Cet essai, pour lequel les premières doses ont commencé à être injectées, permettra d'étudier "la sûreté, la tolérance, la réactogénicité (production d'effets indésirables, ndlr), et l'efficacité" du vaccin, a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

A lire aussi : Vaccins contre le covid : ce que l'on sait, ce qu’il reste à découvrir

Trois dosages à l’étude

Ce vaccin repose sur la technique de l’ARN messager et il est administré en deux injections à quatre semaines d’intervalle. Dans un premier temps, deux dosages différents seront étudiés pour les enfants âgés de deux à 11 ans, et trois dosages (dont un encore moins élevé) chez les bébés de six mois à moins de deux ans.

Une fois le meilleur dosage déterminé, d'autres enfants recevront un placebo, ce qui permettra de comparer le groupe vacciné avec celui non vacciné. Les enfants seront suivis pendant 12 mois après la seconde injection.

D'autres essais déjà en cours

D'autres essais du vaccin de Moderna sont en cours depuis décembre 2020 sur les adolescents âgés de 12 à 18 ans. Cet essai-là compte environ 3.000 participants.

Et ce n’est pas le seul fabricant à aller sur cette voie. Au Royaume-Uni, AstraZeneca a déjà commencé ses essais sur des volontaires âgés de six à 17 ans et promet des résultats d’ici le mois de juin.

Pfizer, enfin, a également recruté 2.300 adolescents de 12 à 15 ans aux États-Unis dans un essai clinique sur son vaccin anti-covid, et envisage de l’étendre aux enfants de cinq à 11 ans.

Les enfants américains vaccinés en 2022 ?

La vaccination des enfants pourrait permettre à terme de mieux contrôler l’épidémie de covid, voire de l’éradiquer, car les enfants, et en particulier les adolescents, participent à la circulation du virus. Aux États-Unis, l’immunologue Anthony Fauci, médecin conseiller de la Maison Blanche, prévoit même que les enfants américains de moins de 12 ans puissent être vaccinés début 2022 et les lycéens dès l’automne 2021.

En France, la vaccination des enfants n’est pour l’heure pas à l’ordre du jour et la vaccination n’est autorisée que pour les plus de 18 ans.