Malgré la grippe ou le Covid, donnez votre sang !

L'Établissement français du sang (EFS) appelle à donner son sang malgré les épidémies virales pour reconstituer les réserves avant les fêtes. Quand donner après un Covid ou une grippe ? On vous répond !

Rym Ben Ameur
Rédigé le , mis à jour le
L'établissement français du sang appelle au don
L'établissement français du sang appelle au don  —  Le Mag de la Santé - France 5

C'est une conséquence inattendue de la montée des virus hivernaux. Le nombre de donneurs de sang est en baisse et les stocks de sang sont donc trop bas en cette fin d'année, alerte l'Établissement français du sang (EFS). 

Seulement 85 000 poches de sang disponibles

En effet, la période n'est pas propice aux dons : les nombreuses personnes malades de la grippe, du Covid ou même d'un rhume sont trop faibles pour aller donner leur sang. En parallèle, les fêtes arrivent, et avec elles leur lot d'obligations et de contraintes. Globalement, donc, un manque de temps et d'énergie. 

Conséquence : l'EFS compte 85 000 poches de sang disponibles alors qu'il en faudrait 100 000 pour pouvoir tenir cette période des fêtes.

Quand donner son sang après une grippe ou un Covid ?

Pourtant, virus hivernaux et dons du sang ne sont pas incompatibles. L'EFS recommande d'attendre sept jours après la fin des symptômes avant d'aller de nouveau donner son sang.

Toute l'année, les principaux critères pour pouvoir donner son sang restent les mêmes : 
· avoir entre 18 et 70 ans ;
· peser plus de 50 kilos ;
· être en bonne santé.

Et pendant toute la période des fêtes de fin d'année, la mobilisation continue et les lieux de collecte restent ouverts.

Retrouvez toute la liste des centres du don du sang près de chez vous sur le site de l'EFS dondesang.efs.santé ou sur l'application mobile "Dondesang" qui vous permet également de prendre rendez-vous facilement.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !