1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Sel

Alimentation : sans sel, mais pas sans saveur

Les Français consomment trop de sel : 67% des hommes et 36% des femmes ont encore des apports en sel supérieurs à 8 grammes par jour, et pour certains on atteint les 12 à 25 grammes par jour ! Or, si le sel est indispensable à notre organisme, il peut se révéler dangereux quand il est consommé en excès. Comment alors diminuer notre consommation ? Comment garder de la saveur dans les plats sans y ajouter de sel ?

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation : sans sel, mais pas sans saveur
Alimentation : sans sel, mais pas sans saveur
Sommaire

Recette sans sel : tartare de langoustines et tagliatelles de carottes

Reportage de Claire Feinstein et Maxime Soulard

Christophe Hardouin est un chef cuisinier qui officie au Castel Clara, un centre de thalassothérapie. Il doit donc quotidiennement cuisiner en respectant les contraintes alimentaires des curistes. Il nous présente une recette sans sel.

Recette sans sel : rouget et maquereaux à la plancha, épinards aux piments

Reportage de Claire Feinstein et Maxime Soulard

Pour compenser l'impression de manque de sel, les épices sont très importantes. Mais notre habitude de saler vient aussi du manque de goût des produits de base.

Le chef Christophe Hardouin nous propose une nouvelle recette sans sel à base de rouget et de maquereaux à la plancha.

Régime sans sel : les conseils de Solveig Darrigo, diététicienne

Chronique de Solveig Darrigo, du 17 mai 2013

Quand on parle de régime sans sel, on parle d'une "alimentation contrôlée en sodium" car le terme "sans sel" au sens strict est quasi-impossible à contrôler.

Solveig Darrigo, notre diététicienne, vous donne quelques conseils :

  • Eviter ou réduire (selon votre cas : régime imposé ou préventif) les produits les plus riches en sel.
  • Limiter le plus possible les produits transformés/cuisinés du type poissons fumés, plats cuisinés du commerce, biscuits apéritifs, pizzas, quiches, soupes, chips… mais aussi des aliments dont on se méfie moins comme le pain ! Opter pour les basiques (y compris pour les céréales du petit-déjeuner).
     
  • Eviter ou limiter fortement le sel (gros sel et sel fin) à la cuisson et ne plus mettre de salière sur la table.
     
  • Bien choisir son sel : de préférence du sel de mer non raffiné ou "gris" (sans antiagglomérants E 535, donc ils "collent") car ils sont riches en potassium et pauvres en sodium. C'est aussi le cas des sels dits "de régime" vendus en magasin bio ou pharmacie (à base de bicarbonate de potassium ou de citrate de potassium).

Il existe aussi des mélanges de sel peu sodés associés à des herbes aromatiques (Herbesan à base de céleri, Herbamare diet avec aussi des légumes et algues…). Tous ces sels sont intéressants sauf contre-indication du médecin, notamment en cas d'insuffisance rénale, dialyse, hémodialyse !

  • Miser sur les herbes et épices qui peuvent servir de substituts au sel, car ce sont de véritables exhausteurs de goût ! Mais ce n'est pas si facile en pratique de bien les accommoder avec les aliments.

Quelques exemples :

Le bouquet garni ou thym, romarin dans l'eau de cuisson des pâtes ou du riz… Directement saupoudrés : curry sur volaille, paprika sur une escalope de veau, poivre ou cumin sur un steak de bœuf. Vous pouvez également ciseler des herbes fraîches et les ajouter au dernier moment (à cru ou après cuisson) : coriandre sur des pâtes, ail et persil sur des haricots verts à la vapeur ou encore ciboulette et échalote sur des crudités…

Apprendre à cuisiner sans sel

Les centres de réadaptation cardiaque proposent des ateliers de cuisine moins salée et sans graisse à leurs patients.

Pour les personnes souffrant d'hypertension ou de problèmes cardiaques, manger moins salé est souvent une obligation. Il faut alors apprendre à cuisiner autrement. Des centres de réadaptation cardiaque proposent des ateliers de cuisine moins salée et sans graisse à leurs patients.

Pour remplacer le sel, le chef propose des aromates, des légumes riches en goût comme le céleri ou encore le radis... Ces cours sont aussi l'occasion pour une diététicienne de répondre aux questions des patients et donner quelques conseils nutritionnels sur ces nouvelles habitudes alimentaires.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Ailleurs sur le web

  • Restosansel.com
    Annuaire des restaurants qui acceptent de servir des plats sans sel.

Sponsorisé par Ligatus