Deux pommes par jour éloignent le médecin !

Manger deux pommes par jour permettrait de réduire son taux de cholestérol sanguin, selon des chercheurs de l'université de l'état de Floride, aux Etats-Unis, qui publient leurs résultats dans la revue Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, du mois d'août 2012.

Rédigé le , mis à jour le

Deux pommes par jour éloignent le médecin !
Deux pommes par jour éloignent le médecin !

Les scientifiques ont sélectionné 160 femmes ménopausées séparées en deux groupes. Les femmes du premier groupe devaient manger 75 grammes de pommes séchées par jour, l'équivalent de deux pommes de taille moyenne, et les femmes du second groupe devaient manger la même quantité de pruneaux.

Ils ont ciblé cette population car à la ménopause les femmes ont tendance à prendre du poids. Ceci peut entraîner une augmentation du taux de lipides dans le sang, et c'est un facteur d'exposition important aux accidents cardiovasculaires ainsi qu'aux accidents vasculaire cérébraux.

Tous les trois mois pendant un an, elles ont toutes été soumises à des tests sanguins. Après les trois premiers mois, les résultats du groupe "pommes" ont montré une diminution moyenne de 9 % du taux de cholestérol total, dont 16 % de diminution en moyenne pour le "mauvais" cholestérol.

Après six mois, les taux étaient encore plus bas : moins 13 % pour le cholestérol total et moins 24 % pour le "mauvais" cholestérol. En ce qui concerne le groupe "pruneaux", les scientifiques n'ont pas observé de baisse significative.

D'où vient l'action de la pomme sur les lipides contenus dans notre sang ? Selon le Dr Philippe Giral, lipidologue, "la pectine contenue dans la pomme fait baisser le cholestérol."

Mais les bienfaits de ce fruit ne s'arrêtent pas là : en 2009, une étude polonaise avait montré que le risque de survenue du cancer de l'intestin chez l'adulte était lui aussi réduit par la consommation quotidienne de deux pommes.

Plus tôt, en 2000, des chercheur du St. George's Hospital Medical School de Londres avaient mis en évidence les bienfaits de la pomme sur la fonction pulmonaire.

Avec plus de 7 000 variétés différentes, vous trouverez sans doute une pomme à votre goût !

Sources : "Daily Apple versus Dried Plum: Impact on Cardiovascular Disease Risk Factors in Postmenopausal Women", Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, août 2012. Doi : 10.1016/j.jand.2012.05.005

En savoir plus