Cancer : des chiffres qui inquiètent

1000 : ce sera le nombre moyen de nouveaux cas de cancer chaque jour en France métropolitaine pour l'année 2011. Un chiffre en augmentation de plus de 2 % qui inquiète l'Institut national de veille sanitaire (Invs).

Rédigé le , mis à jour le

Cancer : des chiffres qui inquiètent

Le nombre des cas de cancer devrait poursuivre sa hausse en 2011 en France avec, selon les estimations de l'Institut de veille sanitaire, 365 500 nouveaux cas, soit 1 000 par jour, et une augmentation préoccupante des cas et des décès de cancer du poumon chez la femme.

L'Institut de veille sanitaire (Invs) publie sur son site les projections de l'incidence et de la mortalité par cancer, se fondant sur ses propres données ainsi que sur celles du réseau français des registres de cancer, des Hospices civils de Lyon et de l'Institut national du cancer (INCa).

Il devrait y avoir 207 000 nouveaux cas de cancer chez l'homme en 2011 et 158 500 chez la femme, et 147 500 décès, soit 84 500 chez l'homme et 63 000 chez la femme.

Par rapport aux estimations 2010 (357 500 cas, 146 500 décès), il y a une augmentation du nombre de cas d'environ 2,2 % et du nombre de décès de 0,7 %. Le nombre de décès est stable chez les hommes.

Le nombre de cas des cancers les plus fréquents reste stable.

Comme en 2010, le cancer de la prostate, avec 71 000 cas, reste de loin le plus fréquent chez l'homme, devant le cancer du poumon (27 500 cas) et le cancer colorectal (21 500 cas).

En terme de mortalité, le cancer du poumon est en tête chez les hommes (21 000 décès), devant le cancer colorectal (9 200 décès) et le cancer de la prostate (8 700 décès).

Chez les femmes, le cancer du sein (53 000 nouveaux cas) est le plus fréquent et reste en tête de la mortalité, avec 11 500 décès estimés en 2011, mais le taux de mortalité diminue en France depuis près de 15 ans. Le nombre des cas de cancer du poumon augmente fortement (+20 % par rapport à 2010), avec une mortalité en constante augmentation (8 100 décès en 2011, +5 %).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :