Tout est-il vraiment bon dans le cochon ?

La charcuterie est le péché mignon des Français, et bien souvent un indispensable de l’apéro. Un produit qui nous vient du cochon, comme beaucoup d’autres spécialités... Mais peut-on vraiment en consommer toutes les parties ?

Charlotte Rothéa
Rédigé le
Tout est-il vraiment bon dans le cochon ?
Tout est-il vraiment bon dans le cochon ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

Les Français raffolent du porc : il est l’animal le plus consommé dans notre pays avec 34 kg par habitant et par an.

Et nous le mangeons depuis des siècles. L’Antiquité a en effet laissé comme héritage le traditionnel "tue-cochon", un rendez-vous annuel dans les campagnes. La viande du cochon abattu permet de nourrir toute une famille pendant un  an.

Jambon, lard, boyaux... et même oreilles

Le cochon se mange de la tête à la queue. Tout le monde connaît le jambon, le filet mignon, ou le lard, mais la consommation du porc est loin de s’arrêter là. On mange aussi des parties moins ragoûtantes, à commencer par les boyaux.

Ils se dégustent en andouille bien sûr, mais sont aussi utilisés pour fabriquer la star de la charcuterie : le saucisson.

Dans le cochon, rien ne se perd. Les oreilles, la queue, la langue, la cervelle… les connaisseurs vous diront que c’est le meilleur.

Attention aux parasites

Même le groin sert à faire un plat typique alsacien, le "pressé de tête"

Mais attention, crue ou mal cuite, la viande de porc peut vous intoxiquer. Le ténia et la trichinose sont par exemple des parasites bien connus dans le porc.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !