1. / Maladies
  2. / Peau

Couperose, rosacée... quand les rougeurs sont indésirables

Petits vaisseaux dilatés ou rosacée, comment faire disparaître des rougeurs gênantes au quotidien ? Qu'est-ce que la couperose ? Quelle différence avec l'érythrose ? Quels sont les causes et les traitements ? Pourquoi la peau rougit-elle ?

Rédigé le , mis à jour le

Couperose, rosacée... quand les rougeurs sont indésirables
Couperose, rosacée... quand les rougeurs sont indésirables
Sommaire

Rougeurs, couperose et rosacée

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent la rosacée, la couperose et les rougeurs

Couperose, rosacée... Les rougeurs de la peau sont souvent sources de complexes. Dans l'imaginaire collectif, on les associe, à tort, à l'alcoolisme ou à une maladie contagieuse.

Les rougeurs de la peau sont directement liées à la présence de vaisseaux sanguins situés dans le derme et l'hypoderme (l'épiderme, lui, n'est pas vascularisé). Il s'agit en fait d'un réseau de petites artères et de veinules qui rétrécissent au fur et à mesure qu'on se rapproche de la surface pour former ce qu'on appelle les capillaires. C'est généralement au niveau de ces capillaires que se produit le phénomène responsable de certaines rougeurs.

Les capillaires assurent la communication entre le sang artériel venant des poumons et le sang veineux qui y retourne via le coeur. Le réseau des capillaires est muni de sphincters musculaires qui règlent le diamètre des vaisseaux et l'écoulement du flux sanguin. Ils agissent comme de petits robinets qui retiennent le sang ou le laissent passer. C'est ce qui permet notamment de réguler la température de la peau. Par exemple, quand on a froid, les robinets des capillaires s'ouvrent, le sang afflue et la peau des joues devient rouge. 

Avec le temps ou en raison des conditions climatiques, des prédispositions génétiques, ou de la prise d'alcool, ce système de sphincter peut s'affaiblir. Les petits vaisseaux et les capillaires restent dilatés, remplis de sang et les rougeurs se font alors plus persistantes. Elles s'installent et peuvent ne plus disparaître. Selon le degré de rougeurs, on parle de "flushes", de télangiectasies, d'érythrose, de couperose ou encore de rosacée.

Des rougeurs éliminées au laser

Comment se déroule une séance de laser ?

Les lasers continuent à progresser pour atténuer différents problèmes de rougeurs sur différents types de peau.

L'érythrose, la couperose et les flushes peuvent être traités par laser vasculaire pour réduire durablement les rougeurs et diminuer l'apparence des vaisseaux. Une séance de laser coûte entre 100 et 200 euros et elle n'est pas remboursée.

Pendant la séance de laser, les yeux doivent être protégés. Le dermatologue procède à des impacts sur l'ensemble de la zone à traiter. Le laser fonctionne en détruisant les vaisseaux sanguins responsables de la couperose.

Après une séance, pour camoufler les rougeurs provoquées par le laser, le patient peut se maquiller. Mais il doit surtout se protéger du soleil. Le nombre de séances de laser varie en fonction de l'importance des rougeurs.

Rosacée oculaire : la cornée en danger

La rosacée oculaire est une forme de couperose qui se développe au niveau des yeux.

La rosacée atteint principalement la peau mais elle peut aussi se manifester par des symptômes au niveau des yeux. On parle alors de rosacée oculaire. Cette pathologie doit impérativement être traitée car elle peut occasionner des lésions graves.

Cette rosacée est provoquée par un dysfonctionnement de certaines glandes : "Dans les paupières, on a des glandes d'huile qui normalement participent au film lacrymal. Cette huile lubrifie l'œil et empêche l'évaporation des larmes. Dans la rosacée, l'huile est de mauvaise qualité. Du coup, soit elle génère une inflammation, soit elle est trop visqueuse et les larmes s'évaporent trop vite", explique le Dr Serge Doan, ophtalmologiste.

Le traitement de la rosacée oculaire consiste à réchauffer les paupières avec un gant de toilette tiède ou avec un masque pendant quelques minutes, puis à effectuer un massage assez appuyé des paupières pour faire sortir l'huile des glandes. Grâce à ce traitement, le fonctionnement des glandes et la sécheresse oculaire sont améliorés.

Dans les formes les plus sévères, des antibiotiques peuvent aussi être prescrits. Une rosacée non prise en charge peut entraîner une altération définitive de la vision. Mais dans la plupart des cas, les symptômes se limitent à une rougeur des paupières et à une sécheresse oculaire. Il est tout de même important de consulter un ophtalmologiste.

Choisir les bons produits anti-rougeurs

Quels produits anti-rougeurs choisir ?

Poudre, fond de teint, crème, masque… Il existe aujourd'hui une multitude de produits cosmétiques anti-rougeurs. Il existe aussi des médicaments anti-rougeurs sous forme de gels, de crèmes ou encore des antibiotiques oraux. Que trouve-t-on dans les pharmacies et parapharmacies pour traiter les rougeurs de la peau ? Les produits anti-rougeurs sont-ils efficaces ? Lesquels choisir ? Ludivine Navarro, préparatrice en pharmacie, donne quelques conseils.

Hydratant, apaisant, unifiant... les produits cosmétiques anti-rougeurs sont nombreux. "Quand on a des rougeurs, il faut utiliser des soins pour nettoyer et apaiser la peau et ne pas l'agresser", explique Ludivine Navarro, préparatrice en pharmacie.

Après un nettoyage en douceur, une crème anti-rougeurs est-elle utile ? Selon Ludivine Navarro, ces crèmes contiennent "des actifs qui vont favoriser la micro-circulation de la peau, qui vont fortifier les vaisseaux et qui vont éviter l'irritation et les rougeurs dues au stress climatique extérieur".

Une fois la peau bien hydratée, pour masquer les rougeurs, il existe une astuce : "On peut utiliser des sticks correcteurs qui vont être de couleur verte puisque le vert annule le rouge. Et le fond de teint va unifier le teint, mais il faut l'utiliser seulement après avoir couvert les zones rouges", conseille Ludivine Navarro.

Pour des rougeurs chroniques, mieux vaut consulter un dermatologue. "Il existe des médicaments notamment des pommades sur prescription médicale contre la rosacée, les rougeurs. Elles contiennent du métronidazole qui est un anti-parasitaire et il va calmer l'inflammation. En traitant l'inflammation, on traitera la rougeur parce que l'un des symptômes de l'inflammation, c'est la rougeur". Et quelle que soit la cause des rougeurs, la peau doit toujours être bien protégée du soleil.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr