Couperose : s'en débarrasser grâce au laser vasculaire

La couperose peut être passagère. Mais quand elle est chronique, qu’elle dure depuis plus de 3 mois, le recours à une intervention au laser peut s'avérer utile. En règle générale une à deux séances suffisent et les résultats sont durables.

Céline Morel
Rédigé le , mis à jour le


Caroline a toujours eu une peau fragile. Mais depuis environ 3 ans, elle a remarqué l’apparition de  rougeurs au niveau de son visage.

"J’avais une grand-mère qui avait beaucoup de couperose et c’est vrai que je trouvais ça vraiment moche. Quand j’ai commencé à voir apparaître sur mes joues des éclats de rougeur je me suis dit qu'il ne fallait pas que ça continue à progresser car je trouvais ça pas très esthétique", explique Caroline Danlo, 54 ans. 

Des petites taches rouges

"Aujourd’hui ce qui me gêne le plus, ce sont les petites taches rouges au-dessus de la lèvre, j’essaie de les camoufler avec du maquillage", confie Caroline.

" Ce qui vous gêne le plus, ce sont ces lésions rouges, on voit effectivement les taches, ce sont les mêmes que sur les joues. Si je tire sur cette pommette, on voit des petits vaisseaux dilatés qui forment comme des petites toiles d’araignée", commente le Dre Marie Jourdan, dermatologue.   

"Vous présentez une couperose qui s’est accentuée à la ménopause puisque la carence d’œstrogènes favorise la fragilité cutanée et puis ce qu’on appelle des angiomes stellaires, ces petites taches rouges au niveau des pommettes, ce sont les mêmes petites taches rouges qui se sont accumulées au niveau des lèvres", explique la dermatologue.  

Pour faire disparaître ces rougeurs qu’elle trouve inesthétiques, la patiente va bénéficier d’une séance de laser vasculaire.  

Soigner les lésions du visage

"C’est un laser qui est très éblouissant, je vais vous mettre des coques sur les yeux pour vous protéger. Un laser est une machine qui émet une énergie précise pour aller précisément détruire une cible dans la peau. L’énergie qu’on choisit ici est 595 nanomètres. Le vaisseau va absorber l’énergie du laser et il va tellement l’absorber que ça va le coaguler, en épargnant la peau aux alentours", précise le Dr Marie Jourdan.  

Le laser nécessite de la précision car chaque lésion est traitée une par une. Une cinquantaine d’impacts de laser seront nécessaires pour soigner l’ensemble du visage.  

La pommette devient globalement un peu rouge, les tout petits vaisseaux ont déjà disparu et les angiomes sont devenus bleutés. Ca va partir en moins d’une semaine comme un petit bleu.  

Une séance entre 250 et 350 euros

Ca chauffe mais ça n'est pas douloureux confie Caroline. La zone des lèvres est en revanche un peu plus délicate. La bouche est un endroit plus innervée.

Quelques minutes inconfortables à passer, et la séance est déjà terminée, elle a duré 15 minutes.  

"Ça s’est bien passé. On sent vraiment comme des tirs de pistolet à eau réglée puissance maximum, donc ça fait des élastiques un peu, ça brûle un peu mais ce n’est pas douloureux du tout franchement", conclut Caroline.

Les rougeurs et le gonflement devraient disparaître en quelques jours. Chez certains patients une seule séance de laser suffit. C'est une séance qui coûte entre 250 et 350 euros.    

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !