Tout savoir sur le vitiligo

Le vitiligo est une maladie de la peau qui se caractérise par l'apparition de taches blanches. Peut-on la soigner ? Y'a-t-il des traitements contre la dépigmentation ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Comprendre le vitiligo

Le docteur Jimmy Mohamed explique les phénomènes à l'origine du vitiligo.
Le docteur Jimmy Mohamed explique les phénomènes à l'origine du vitiligo.  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Le vitiligo est une maladie de la peau qui se caractérise par l'apparition de zones dépigmentées sur le corps. Ces "taches blanches" sont plus ou moins importantes en fonction du type de vitiligo et du stade de la maladie. 

Ces taches correspondent à l'absence de mélanine, un pigment qui nous protège des rayonnements UV et qui est produit par notre peau. La mélanine est produite par les mélanocytes, cellules situées dans la couche la plus profonde de l'épiderme.
Une fois fabriqués, les pigments de mélanine se fixent sur des kératinocytes à la surface de la peau. Plus les kératinocytes sont gorgés de pigments, plus la peau est foncée. Dans le vitiligo, les mélanocytes sont détruits : il n'y a donc plus de production de mélanine et la peau reste blanche. 

Plusieurs causes peuvent jouer un rôle dans l'apparition du vitiligo : des facteurs génétiques, avec notamment des gènes liés au système immunitaire, mais aussi des facteurs auto-immuns, quand les défenses immunitaires se retournent contre l'organisme.
Il existe deux formes principales de vitiligo :
- le vitiligo généralisé, dans lequel les zones blanches apparaissent sur le visage, les pieds, les mains, les articulations ou la peau des organes génitaux, et de façon grossièrement symétrique ;
- le vitiligo segmentaire, pour lequel les taches ne touchent qu'une partie du corps.

Le vitilogo n'est pas contagieux et ne cause pas de douleur physique. Mais il doit être pris en charge et traité car il est le plus souvent source de grand mal-être psychologique.

Comment traiter le vitiligo ?

Quels sont les traitements du vitiligo ?
Quels sont les traitements du vitiligo ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Actuellement, il n'existe pas de traitement qui guérit l'affection mais certains traitements atténuent les symptômes. 
Parmi eux, la photothérapie à base d'UVB, à raison de deux fois par semaine, a une place de choix dans la prise en charge : elle favorise la repigmentation en stimulant la production de mélanocytes et leur migration dans la couche superficielle de la peau, l'épiderme. Ce traitement par la lumière permet de relancer la production de mélanine à partir des réserves situées dans la peau ou dans les poils. Si la repigmentation est relativement simple sur le visage, les zones glabres comme les mains ou les pieds sont les plus difficiles à traiter.

Autre possibilité : le laser, utilisé chez les personnes dont la peau est quasiment recouverte de lésions, pour dépigmenter les zones encore saines et harmoniser ainsi la couleur.

Enfin, différents traitements médicaux peuvent être envisagés. Ils ont pour objectif de stimuler les précurseurs des mélanocytes, des cellules qui en évoluant aboutissent à des mélanocytes. Les corticoïdes peuvent être prescrits sous forme de crème chez les patients présentant peu de taches, de tailles réduites et non situées sur le visage.
Autres crèmes, le Tacrolimus ou le Picrolimus peuvent aussi s'appliquer sur des taches de taille réduite.

Dans les cas plus étendus ou d'extension rapide ou en poussée, le dermatologue pourra prescrire des comprimés de corticoïdes à prendre à faible dose pendant quelques mois pour atténuer la réaction auto-immune à l'origine de la poussée de vitiligo.

Lorsque que le vitiligo est stabilisé depuis plusieurs années, les dermatologues peuvent aussi envisager des greffes mélanocytaires. Dans ce cas, le médecin prélève une zone de peau pigmentée, par exemple dans le cuir chevelu, et la greffe sur la zone touchée.

Un nouveau traitement à base d'anti-inflammatoires

Un nouveau traitement prometteur  —  Le Magazine de la Santé - France 5

De nouveaux traitements contre le vitiligo sont actuellement à l'étude. C'est le cas d'un traitement français qui associe des anti-inflammatoires et une photothérapie. Les anti-inflammatoires bloquent l'inflammation responsable de la perte de pigmentation d'une part, et la photothérapie repigmente les zones blanches.

Ce traitement, qui fait pour le moment l'objet d'un essai clinique, doit être réalisé pendant trois à six mois pour atteindre une repigmentation satisfaisante.