Pourquoi le froid nous fait-il rougir ?

Les frissons, les dents qui claquent, le nez qui coule... L’hiver, c’est un classique. Quand il fait froid, notre peau a aussi tendance à changer de couleur. Mais ne rougissez pas... de honte, c’est tout à fait normal. Et c'est Minute Docteur qui le dit !

Camille Leclercq
Rédigé le , mis à jour le


Ne regrettez pas votre bronzage estival, l’hiver aussi vous prendrez des couleurs, et pas qu’à la montagne.
Le nez, les joues, les oreilles et les doigts ont tendance à virer au rouge. C’est tout à fait normal. 

Les êtres humains sont des homéothermes. Été comme hiver, leur température corporelle est constante. Le thermostat est réglé à 37 degrés. 

Notre corps sacrifie ses extrémités

Face au froid, c’est donc le branle-bas de combat. Il faut garder au chaud ses organes internes et pour cela le corps sacrifie ses extrémités. Les capillaires, de tous les petits vaisseaux sanguins se contractent.

La circulation du sang est limitée, mais elle ne peut pas être ralentie indéfiniment. Les vaisseaux finissent donc par se dilater... Notamment lorsque le thermomètre remonte.  

Quand le bout du nez devient rouge

Entre l’extérieur et l’intérieur, les changements de température sont brutaux. Le sang afflux rapidement.
Il devient donc visible et c’est pour cela que vos extrémités sont colorées. Cet afflux est particulièrement important au bout du nez. 

C'est un mécanisme qui permet, en partie, de réchauffer l’air que vous inspirez et de ne pas agresser vos poumons. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !