1. / Livre

La sélection du 26/06/20

L'art pas bête ; Tant qu'il y aura des cèdres ; Le livre des odeurs qui puent ; Mécanique de la chute ; Le Bûcher des vanités ; Les recettes de la vie ; Comme un enchantement ; Le financier en chef ; Les énigmes d'Aurel le Consul, I : Le suspendu de Conakry ; Le flambeur de la Caspienne ; Noces / L'Eté... sont les livres présentés par Gérard Colllard dans "Le Magazine de la santé" du 26 juin 2020.

Rédigé le , mis à jour le

La sélection du 26/06/20
  • L'art pas bête
    Pauline Pons et Pascal Lemaître
    Ed. Bayard Jeunesse, mars 2020

L'art, à quoi ça sert ? Ça sert à plein de choses ! Ça embellit la vie, c'est une forme de langage... Beau, pas beau ! l'art est humain tout simplement ! 

Voilà le postulat de cet ouvrage conçu à partir de vraies questions d'enfants issues de discussions en classe et d'ateliers au musée d'Orsay.

Qui a inventé l'art ? À quoi ça sert ? Pourquoi Picasso est-il connu dans le monde entier ? Qui a inventé les musées ? Combien ça coûte un tableau ? Est-ce que la photo, c'est de l'art ? Copier, en art, c'est mal ? Qui a inventé l'impressionnisme ? Pourquoi il y a des chaises exposées au musée ? C'est le peintre qui fabrique son cadre ? C'est fragile une oeuvre d'art ? Qui a inventé les musées ?...

Par le biais de ces nombreuses questions, une spécialiste invite les enfants à réfléchir sur l'art, des origines à nos jours et ce dans de nombreux domaines : peinture, sculpture, photographie, architecture, design, etc.

Des techniques aux chef-d'oeuvre en passant par les artistes, les lieux de création, d'exposition, les musées.. Cet ouvrage fourmille d'informations et d'anecdotes pour découvrir et comprendre l'histoire de l'art... Un livre ouvert qui incite à regarder l'art sous toutes ses formes sans apriori. Une belle promenade esthétique !

  • Tant qu'il y aura des cèdres
    Pierre Jarawan
    Ed. Héloïse d'Ormesson, février 2020

Un magnifique chant d'amour au Liban.
Après avoir fui le Liban, les parents de Samir se réfugient en Allemagne où ils fondent une famille soudée autour de la personnalité solaire de Brahim, le père. Des années plus tard, ce dernier disparaît sans explication, pulvérisant leur bonheur. Samir a huit ans et cet abandon ouvre un gouffre qu'il ne parvient plus à refermer. Pour sortir de l'impasse, il n'a d'autre choix que de se lancer sur la piste du fantôme et se rend à Beyrouth, berceau des contes de son enfance, pour dénicher les indices disséminés à l'ombre des cèdres.

Tant qu'il y aura des cèdres révèle la beauté d'un pays qu'aucune cicatrice ne peut altérer. À travers cette quête éperdue de vérité, se dessine le portrait d'une famille d'exilés déchirée entre secret et remord, fête et nostalgie.

  • Le livre des odeurs qui puent
    Mr Iwi
    Ed. Auzou, juin 2020

Un livre pour découvrir les drôles d'odeurs qui nous entourent ! Et derrière le rabat, une odeur qui pue à reconnaître ! Un livre des odeurs très rigolo, qui fera rire petits et grands à coup sûr !

  • Mécanique de la chute
    Seth Greenland et Jean Esch
    Ed. Liana Lévi, septembre 2019

Un empire financier bâti sur deux générations suffit-il à mettre les descendants à l’abri des tracas de la vie ? Apparemment non car Jay Gladstone, l’héritier flamboyant de cette fortune, est assailli par les mêmes tracas que le commun des mortels : épouse exigeante, progéniture insupportable, obligations familiales, contraintes sociales. Également propriétaire d’une équipe de basket, Jay doit aussi compter avec les coûteux caprices des joueurs, noirs pour la plupart, dont la super star Dag. Nous sommes en 2012 et Obama fait campagne pour un second mandat, mais cela n’apaise pas pour autant les conflits raciaux. Il suffit qu’un Blanc tue accidentellement un Noir et le pays s’embrase. La machine médiatique se met alors en route, le politiquement correct emplit les colonnes des journaux, les procureurs en mal de notoriété se retroussent les manches, les fake news envahissent les réseaux sociaux. La mécanique de la chute est désormais enclenchée.
Un grand roman sur les embûches de notre temps et ses dangereuses dérives.

  • Le Bûcher des vanités
    Tom Wolfe et Benjamin Legrand
    Ed. Livre de Poche, mai 1990

Sherman McCoy mène une vie luxueuse entre Wall Street, dont il est l'un des jeunes lions, et Park Avenue. Un soir, revenant de l'aéroport avec sa maîtresse, il rate la sortie de l'autoroute, et se perd dans le Bronx. Au moment où il croit enfin pouvoir échapper à ce quartier de tous les dangers, deux jeunes Noirs s'avancent, menaçants, vers sa Mercedes...
Le couple parvient à s'enfuir, mais écrase l'un des deux hommes. Pour Sherman McCoy, c'est le début de la chute. Sa vie affective et professionnelle est pulvérisée, et l'univers dont il se croyait le maître flambe sur le bûcher de toutes les vanités. Graduellement, inexorablement, l'étau se resserre, sans que l'on sache, jusqu'aux toutes dernières pages, comment le cauchemar se terminera.

  • Les recettes de la vie
    Jacky Durand
    Ed. Folio, mars 2020

Henri est le Chef dévoué du Relais fleuri, un bistrot traditionnel qui régale ses clients de plats généreux. Sous les yeux subjugués de son fils Julien, il élabore des recettes que sa femme consigne dans un cahier. Mais un jour, celle-ci quitte la maison sans explication. Henri décrète alors que jamais Julien ne deviendra cuisinier. En cachette, le jeune homme poursuit son rêve et dans sa quête, il lui faudra démêler les secrets de famille et comprendre pourquoi Henri a laissé partir sa femme sans un mot…

  • Comme un enchantement
    Nathalie Hug
    Ed. Calmann-Lévy, février 2020

Eddie, 35 ans, vit seule à Montmartre, dans un minuscule appartement où il lui faut grimper sur une chaise pour tenter d’admirer le dôme du Sacré Coeur Orpheline à seize ans, elle s’est construit une vie de détachement et d’invisibilité, pour tenir le malheur (et le bonheur) à distance.
Un jour, un notaire au charmant profil d’aigle ébouriffé, lui annonce qu’elle est l’unique légataire d’un très vieil italien et l’héritière d’une ferme en ruines dans la région de Parme, en Emilie Romagne.

Alors qu’elle n’y a jamais songé, Eddie ressent soudain l’envie de fuir Paris, sa vie monotone, de découvrir ses racines. Et coup de tête ou coup de poker pour séduire le charmant notaire, elle décide de s’envoler pour l’Italie. En partant à la découverte de ce mystérieux héritage et en plongeant dans cette merveilleuse région italienne, elle n’imagine pas combien le cours de son existence va se trouver chamboulé.

Dans les paysages magiques de l’Emilie Romagne, un roman lumineux et réjouissant sur la réinvention d’une vie et la puissance de l’amour.

  • Le financier en chef
    David Zaoui
    Ed. JC Lattès, juin 2020

Les rêves de Jackson Zerbib se sont envolés : cinéaste en herbe, son ambition de devenir le futur Spielberg de  banlieue a échoué. Confronté à la réalité, il doit trouver un "vrai" travail. Et il va se concocter un CV de directeur  financier hors pair.
Bingo ! Jackson est recruté dans une start-up spécialisée dans les solutions médicales dont les bureaux parisiens  sont équipés d’une cuisine digne de celle des plus grands chefs. Pour dissimuler son incompétence et conserver son  poste, Jackson, fin gourmet, va métamorphoser son lieu de travail en restaurant étoilé.

Entre fantaisie, humour et tendresse, ce roman pulvérise les codes sociaux, le productivisme à tout crin et rend hommage aux grands rêveurs.

  • Les énigmes d'Aurel le Consul, I : Le suspendu de Conakry
    Jean-Christophe Rufin
    Ed. Folio, août 2019

Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de France ? Avec son accent roumain, sa dégaine des années trente et son passé de pianiste de bar, il n'a pourtant rien à faire au Quai d'Orsay. Il végète d'ailleurs dans des postes subalternes. Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit du tokay et compose des opéras... Quand, tout à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué. Suspendu, ce plaisancier blanc ? A quoi ? Au mât de son voilier, d'accord. Mais avant ? Suspendu à des événements mystérieux. A une preuve d'amour qui n'arrive pas. A un rêve héroïque venu de très loin... En tout cas, il est mort. Son assassinat resterait impuni si Aurel n'avait pas trouvé là l'occasion de livrer enfin son grand combat. Contre l'injustice. Avec tout son talent d'écrivain et son expérience comme ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Christophe Rufin donne vie à Aurel dans le premier volet de ces aventures. Suivre cet anti-héros au charme désuet est un plaisir de lecture mais aussi un moyen de découvrir les secrets les mieux gardés de la vie internationale.

  • Le flambeur de la Caspienne
    Jean-Christophe Rufin
    Ed. Flammarion, juin 2020

Le pays : un rêve… 
Habitué aux destinations calamiteuses, Aurel Timescu, le petit Consul, est pour une fois affecté dans un lieu enchanteur. Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan ex-soviétique, est une ville pleine de charme au climat doux, au luxe élégant. À la terrasse de cafés d’allure parisienne, on y déguste un petit blanc local très savoureux. 
L’ambassade : un cauchemar… 
Le chef de poste, autoritaire et brutal, est bien décidé à se débarrasser d’Aurel. Le fantôme de sa femme, récemment victime d’un tragique et mystérieux accident, plane au-dessus de l’ambassade. Et l’équipe diplomatique, tétanisée par le deuil, est livrée à la crainte et au soupçon. 
Il n’en faut pas plus pour qu’Aurel se lance dans une enquête plus folle que jamais. Basée sur de fragiles intuitions, elle prendra, entre mafias locales et grands contrats internationaux, l’ampleur d’une affaire d’État. Cette fois, Aurel ne lutte pas seulement pour faire triompher la justice. Il se bat pour une cause nouvelle et inattendue : rester là où il est et connaître enfin le bonheur.

  • Noces / L'Eté
    Albert Camus
    Ed. Folio, septembre 2012

"Je me souviens du moins d'une grande fille magnifique qui avait dansé tout l'après-midi. Elle portait un collier de jasmin sur sa robe bleue collante, que la sueur mouillait depuis les reins jusqu'aux jambes. Elle riait en dansant et renversait la tête. Quand elle passait près des tables, elle laissait après elle une odeur mêlée de fleurs et de chair."

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.