1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Les torchons de cuisine, ces nids à bactéries

Certains de nos torchons contiendraient d’importants foyers de bactéries, responsables d’intoxications alimentaires.

Rédigé le

Les torchons de cuisine, ces nids à bactéries
La prolifération des bactéries est favorisée par l’usage multiple des torchons et par une mauvaise hygiène. © anniehp on Visual hunt  

Comment utilisez-vous vos torchons de cuisine ? La question peut vous paraître absurde, mais elle est d'une importance capitale ! Des chercheurs mauriciens ont en effet découvert que les serviettes utilisées pour plusieurs tâches (sortir des plats du four, essuyer des surfaces, se sécher les mains...) sont porteuses de bactéries prolifères. Pour une étude, qu’ils ont dévoilée à l’occasion de la réunion annuelle de la Société américaine de microbiologie le 9 juin, ils ont collecté 100 torchons qui n’avaient pas été lavés depuis un mois. Ils ont ensuite analysé les bactéries qu’ils contenaient. Les résultats ont de quoi couper l’appétit : 49% des serviettes étaient porteuses d’un foyer de bactéries prolifères responsables d'infections alimentaires. Parmi elles, 36,7% avaient développé des coliformes (dont la bactérie E.coli, présente dans les matières fécales), 36,7% des entérocoques (qui peuvent causer des septicémies et des infections urinaires), et 14,3 % des staphylocoques dorés.

Les symptômes d’une intoxication alimentaire se manifestent par des troubles digestifs : douleurs abdominales, vomissements, diarrhées, parfois de la fièvre, et une forte fatigue. Ces symptômes peuvent durer plusieurs jours. Certains germes peuvent être responsables de graves intoxications entraînant des signes hémorragiques – notamment au niveau du colon – des méningites, ou une insuffisance rénale. Une hospitalisation est alors nécessaire.

Le manque d'hygiène en ligne de mire

D’après les chercheurs, cette prolifération est aussi favorisée par le passage des torchons de mains en mains, d'autant plus quand elles sont mal lavées. Autre facteur ayant un impact important sur la croissance des bactéries : la taille de la famille. En d’autres termes, plus la famille est nombreuse, plus les torchons de cuisine contiennent de bactéries. Dernier élément relevé, plus surprenant cette fois, la consommation de viande. Cuisiner de la viande et s’essuyer dans un torchon laisse en effet de nombreuses bactéries sur la surface du tissu.

Pour éviter la contamination, la solution est relativement simple. "Il faut bannir les serviettes humides et les torchons à utilisations multiples, en particulier pour les familles nombreuses, avec des enfants en bas âge et des personnes âgées, qui mangent de la viande. Il est également nécessaire de se montrer vigilant quant à l'hygiène de la cuisine", résume le Dr Susheela Biranjia-Hurdoyal, l’auteure principale de l’étude.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus