Lavage des dents : charbon, citron, dentifrice maison, pourquoi il faut les éviter !

De nombreux Français redoublent d’imagination pour lutter contre les caries et conserver des dents blanches mais ce n’est pas toujours pour le meilleur ! Les explications de notre dentiste, Marie Anton. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Il existe un appareil facile à commander en ligne et certaines personnes enlèvent elles-mêmes leur tartre avec. Le tartre est la plaque dentaire qui durcit avec le temps sur les dents et qui ne peut plus s'enlever avec un simple brossage. 

Cet appareil ressemble beaucoup à ce qui est utilisé en cabinet dentaire, un embout pointu qui vibre grâce à des ultra-sons pour casser le tarte, un peu sur le principe d’un marteau piqueur. 

Enlever soi-même son tartre ?

Enlever son tartre soi-même est dangereux pour plusieurs raisons. Vous risquez tout simplement de vous blesser. De plus, il manque quelque chose de crucial qui est le petit jet d’eau pulvérisé en continu lors d’un détartrage professionnel aux ultra-sons. Or ce jet d’eau est primordial. 

  • D’une part, il contribue, par un phénomène physique à pulvériser le tartre plus efficacement et à tuer les bactéries entre les dents et les gencives.
  • D’autre part, il sert à refroidir les dents et l’embout pendant le nettoyage. 

Les vibrations par ultra-sons provoquent une élévation de la température. Si cet instrument est passé sans eau, la dent monte en température ce qui risque d'entrainer des lésions du nerf, c'est donc un gros problème.

Normalement après un détartrage, il faut faire un polissage parce que l’instrument créé des micro-rayures sur l’émail des dents. Ce n'est pas grave du tout mais il faut les lisser pour ne pas que le tartre se réaccroche. Cela aussi va manquer avec cet instrument. 

Le détartrage est donc à faire chez le dentiste  et pas à la maison.

Du citron pour des dents blanches ?

Il faut faire attention aux méthodes insolites qui circulent sur internet. Se laver régulièrement les dents avec du citron pour les blanchir, même si ça a l’air naturel, n’est pas sans danger. Le citron est l’un des aliments les plus acides qui soit, s'il est en contact répété avec l’émail, il peut le faire fondre. 

Or l‘émail est la partie protectrice résistante et isolante de la dent. À terme, les dents risquent d’être plus sensibles au chaud et au froid et moins résistantes aux caries. Dernière chose, un émail qui a fondu, c’est un émail plus fin qui laisse davantage apparaître la dentine jaune en transparence.  

Au final, vous avez tout à y perdre, les dents seront abimées et paraitront plus jaunes  à terme... il faut oublier le citron. 

Le charbon, dernière tendance sur le Net

Le dernier dentifrice tendance pour soi-disant se blanchir les dents, est de la poudre de charbon. Cela circule partout sur les réseaux. Effectivement ça peut éliminer les taches de café ou de thé sur les dents parce que la poudre est très abrasive. C’est comme si vous passiez du papier de verre sur les dents. 

Cela enlève les taches, mais enlève aussi une pellicule d’émail avec tous les problèmes que cela engendre et ça n’éclaircira pas la couleur de base de vos dents, seul un blanchiment chez le dentiste pourra le faire.  

Que penser des dentifrices faits maison  ? 

Pour fabriquer son propre dentifrice, il faut utiliser des ingrédients comme l’argile verte ou le bicarbonate mélangé à de l’huile de coco et de l’huile essentielle de menthe pour le goût. Or l’argile et le bicarbonate sont comme le charbon très abrasifs pour les dents.

C'est aussi à éviter au quotidien, ils ne contiennent pas de fluor car chez soi les moyens techniques manquent pour pouvoir ajouter du fluor à des doses adaptées. Or le fluor est tout l’intérêt du dentifrice car utilisé localement, il permet de renforcer l’émail des dents en s’y incrustant.   

Les techniques insolites sont à oublier, il faut se concentrer sur un bon geste de brossage, un dentifrice classique avec une dose de fluor adapté à votre âge et un détartrage annuel chez le dentiste.