Le blanchiment des dents chez le dentiste peut-il fragiliser les dents ?

Le blanchiment des dents chez le dentiste peut-il les fragiliser et favoriser l'apparition des caries ?Les produits utilisés pour le blanchiment des dents sont-ils dangereux ou toxiques pour la santé ?

Rédigé le , mis à jour le

Le blanchiment des dents chez le dentiste peut-il fragiliser les dents ?

Les réponses avec le Dr Laurence Addi, dentiste :

"Non le blanchiment des dents chez le dentiste ne peut pas fragiliser les dents, ni favoriser l'apparition des caries. Le blanchiment des dents est un traitement médical, c'est-à-dire qu'il nécessite de s'assurer que les dents sont saines et que les gencives le sont également. À partir du moment où l'indication est bien posée et où on a vu quelle était l'origine de la couleur des dents, le blanchiment des dents est un traitement totalement inoffensif puisqu'il a recours à de l'eau oxygénée. Il ne peut donc pas provoquer de carie, ni abîmer les dents.

"L'eau oxygénée est un antiseptique puissant. C'est de cette manière que l'on a découvert l'éclaircissement dentaire. On utilisait autrefois l'eau oxygénée pour traiter les gencives hémorragiques, inflammatoires. C'est la raison pour laquelle ce traitement est totalement inoffensif. Il n'abîme absolument pas les dents s'il intervient dans un traitement strict, un traitement médical.

"Malheureusement il existe beaucoup trop de produits sur le marché. Il est important de définir les produits dits cosmétiques qui vont venir nettoyer, éclaircir, protéger la surface de la dent comme un dentifrice, et les produits thérapeutiques qui sont des produits qui éclaircissent. À partir du moment où ces produits sont de qualité, à partir du moment où l'on en connaît la composition et où on sait qu'il y a le peroxyde d'hydrogène qui va se décomposer et libérer de l'oxygène, cela n'abîme pas les dents.

"Quelles que soient les techniques proposées, les moyens proposés en pharmacie, il y a un produit actif : le peroxyde d'hydrogène. Simplement il va être à des concentrations différentes et il va être appliqué sur la dent de façon différente, d'où les différences d'efficacité. Dans les pharmacies, c'est du 0,1% alors que dans un cabinet dentaire, on allait jusqu'à 25% de peroxyde d'hydrogène. Mais aujourd'hui un décret limite l'utilisation du peroxyde d'hydrogène à 6%. On connaît parfaitement la composition des produits que l'on trouve en cabinet dentaire ce qui n'est absolument pas le cas avec les produits que l'on trouve en pharmacie ou ailleurs."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus