1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Le thymus, un organe indispensable pour une grossesse sans problèmes ?

Un bon état du thymus, une glande du système immunitaire située à la base du cou, pourrait garantir une grossesse sans fausse couche ni diabète gestationnel, selon une nouvelle étude canadienne.

Rédigé le

Le thymus, un organe indispensable pour une grossesse sans problèmes ?
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Demkat

Comment faire en sorte qu’une grossesse se passe dans les meilleures conditions possibles ? Des chercheurs de l’université de Colombie Britannique (UBC) au Canada, révèlent l’importance du thymus, une glande du système immunitaire située à la base du cou. Selon l’étude qu’ils publient le 23 décembre dans la revue Nature, une bonne santé du thymus garantirait une grossesse saine.

En effet, cet organe garantirait d’abord que le système immunitaire maternel s’adapte à la présence du fœtus et ne le rejette pas en déclenchant une fausse couche. Ensuite, il assurerait également que la mère ne souffre pas de diabète gestationnel grâce à un bon contrôle de son métabolisme.

A lire aussi : Grossesse : des microplastiques détectés dans le placenta

Hormones sexuelles et thymus

Pour cette étude, les chercheurs sont partis d’un constat : les hormones sexuelles des femmes enceintes induisent d’importants changement dans le thymus. Elles le forcent même à produire des cellules spécialisées, les cellules Treg, qui permettent de faire face aux changements physiologiques de la grossesse.

Leur hypothèse portait sur une structure du thymus : le RANK, un récepteur qui serait la clé de fonctionnement des cellules Treg. "Nous savions que le RANK était exprimé dans le thymus, mais son rôle dans la grossesse était inconnu", explique le docteur Josef Penninger, professeur au département de génétique médicale de l’UBC, dans un communiqué de l’université.

Davantage de fausses couches…

Pour comprendre son rôle, les chercheurs ont alors étudié des souris auxquelles le RANK avait été supprimé du thymus. Résultat, chez ces souris : le thymus ne produit pas de cellules Treg, donc le taux de Treg dans le placenta est très faible et le nombre de fausses couches est, lui, très élevé. Pourquoi ? A priori parce que dans ce cas, le système immunitaire ne s’adapte pas à la présence du fœtus.

Le bon état du thymus pourrait donc être un facteur de protection contre les fausses couches, avancent les chercheurs.

… Et de diabète gestationnel

Mais ce n’est pas tout. Les scientifiques se sont aussi rendus compte que les souris sans RANK présentaient des taux élevés de glucose et d’insuline dans le sang. Des indicateurs qui suggèrent un rôle du RANK sur le métabolisme, et en particulier sur le diabète gestationnel, une forme de diabète qui apparaît chez 15% des femmes enceintes.

Une piste que les chercheurs ont déjà vérifié chez les femmes enceintes : celles qui souffrent de diabète gestationnel présentait selon eux un nombre réduit de cellules Treg dans le placenta, comme les souris dépourvues de RANK.

Un organe "actif et dynamique"

"Nos travaux de plusieurs années ont permis (…) de découvrir un nouveau paradigme pour la fonction (du thymus)" résume le docteur Penninger.
Selon lui, cette nouvelle étude "change notre vision du thymus comme un organe actif et dynamique nécessaire à la sécurité des grossesses" et pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes de traitement contre les fausses couches et le diabète gestationnel.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr