La présence d'huile de palme dans la pâte à tartiner est-elle inquiétante ?

En quoi est-ce grave qu'une célèbre pâte à tartiner contienne de l'huile de palme ? Ce produit ne fait pas partie d'un régime alimentaire équilibré !

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses avec le Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste et Charles Pernin, chargé de mission à l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) :

"Il ne faut pas uniquement se focaliser sur l'huile de palme. Le problème est plus général. Il s'agit du problème des acides gras saturés et notamment de l'acide gras palmitique. Mais l'huile de palme n'est pas l'unique source des acides gras saturés, on en trouve par exemple dans le beurre, dans les matières grasses d'origine animale... Quand on mange de la viande ou du fromage, on ingère aussi des acides gras saturés. Les principales sources de l'acide gras palmitique dans notre alimentation, c'est davantage le beurre, les produits laitiers, les matières grasses de la viande avant l'huile de palme. Aujourd'hui on s'est focalisé sur cet ingrédient sans avoir d'approche globale du problème. Il est plus facile de taxer un produit qui est importé, qui vient de l'étranger, plutôt que s'attaquer à l'intérêt des filières françaises du lait ou de la viande."

"Le problème de l'huile de palme est peut-être arrivé de problèmes environnementaux avec une campagne choc réalisée par des ONG montrant des orang-outans décimés. Mais l'huile de palme n'est pas interdite car elle n'est pas toxique. Tout dépend de la quantité et des proportions. Il est plus choquant de voir que la mention de l'huile de palme n'apparaît pas clairement sur les étiquettes. Souvent il est seulement mentionné "graisse végétale" ou "huile végétale". Du coup on ne peut pas toujours imaginer que derrière cette appellation se cache l'huile de palme."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :