Pollution en Chine : ''Les villages du cancer'' reconnus officiellement

Le ministère de l'Environnement chinois a reconnu officiellement l'existence de "villages du cancer". Une première, alors qu'en 2009 le journaliste chinois, Deng Fei, avait publié une carte répertoriant plusieurs de ces villages pollués dans lesquels les taux de cancers explosent.

Rédigé le

Pollution en Chine : ''Les villages du cancer'' reconnus officiellement
Pollution en Chine : ''Les villages du cancer'' reconnus officiellement

Durant les trois dernières décennies, la Chine a connu une industrialisation fulgurante, lui permettant, en 2011, de tenir le premier rang des pays les plus productifs du monde.

Seulement, avec le développement des usines, la pollution, elle aussi, est parvenue à des taux record dans certaines régions de l'empire du milieu. En janvier 2013, un brouillard de particules nocives s'est ainsi abattu pendant plusieurs jours sur la capitale Beijing.

Une situation bien difficile à ignorer pour le gouvernement chinois qui, cette semaine, a reconnu l'impact de cette pollution sur la santé publique.

"Des matières chimiques toxiques et nocives ont provoqué de nombreuses situations d'urgence pour l'eau et l'atmosphère... et certains endroits comptent même des "villages du cancer", révèle ainsi le rapport ministériel annexé au plan quinquennal 2011-2015.

"Villages du cancer"

Ce terme, sans définition précise, a été utilisé pour la première fois en 2009 par Deng Fei, un journaliste chinois qui avait alors répertorié des centaines de localités, le plus fréquemment situées près de grands centres industriels, dans lesquelles la recrudescence des cas de cancers soulevait de nombreuses interrogations.

Si le gouvernement chinois n'a pas voulu confirmer pour sa part que la mention "village du cancer" est une première, pour Wang Canfa, avocat spécialisé dans les questions environnementales et directeur d'un centre d'aide aux victimes de la pollution à Pékin, "cela montre que le ministère de l'Environnement a reconnu que la pollution provoque des cancers".

Priorité aux produits chimiques

Dans son rapport, le gouvernement chinois a émis une liste de produits chimiques et d'industries pour lesquels la prévention et les efforts de contrôle de la pollution chimique seront prioritaires d'ici 2015.

Le document répertorie 58 produits chimiques qui seront concernés en priorité et subiront selon les autorités chinoises des contrôles d'émissions, comprenant des efforts pour améliorer leur enregistrement, leur évaluation et leur surveillance.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :