Maladies non transmissibles : premières causes de décès dans le monde

Maladies cardiovasculaires, diabète, cancers... Les maladies non transmissibles sont les premières causes de décès dans le monde. Selon le rapport de l'OMS, publié le mercredi 14 septembre 2011, elles tuent près de 36 millions de personnes tous les ans.

Rédigé le , mis à jour le

Maladies non transmissibles : premières causes de décès dans le monde
Maladies non transmissibles : premières causes de décès dans le monde

Maladies cardiovasculaires, diabète, cancers... ces maladies touchent 63 % de la population mondiale. Un chiffre accablant, surtout lorsque l'on sait que ces "Maladies Non Transmissibles" (MNT) sont le plus souvent dues à l'alcool, au manque d'exercice physique, à une mauvaise alimentation, et au tabac. Contrairement aux idées reçues, ce sont les pays pauvres qui sont le plus sujets au développement des MNT. L'OMS relève que les enfants de condition modeste consomment plus d'aliments ou de boissons sucrés, très néfastes pour la santé.

Avec 48 % des décès à leur actif, les maladies cardio-vasculaires se placent en première position dans le classement des MNT les plus dangereuses, suivies de près par les cancers (21 %), les maladies respiratoires (12 %), et le diabète (3 %).

La France en mauvaise posture

450 000, c'est le nombre de décès par an en France dus à des maladies non transmissibles. Dans son rapport, l'OMS tire la sonnette d'alarme, et juge que les efforts des Français dans la prévention du diabète, des maladies cardio-vasculaires, et de la sédentarité restent trop faibles. Même punition pour la lutte anti-tabagisme, estimée insuffisante. Dans le cadre de la réunion de l'ONU, prévue de 19 et 20 septembre 2011 à New York, l'OMS a fait un état des lieux des 193 pays concernés afin d'établir le pronostic de chacun. Le rapport indique les directions à prendre pour chaque Etat, afin de prévenir contre les quatre principales causes de mortalité. A bon entendeur, prenez votre santé en main.

Source : AFP, OMS, 14 septembre 2011.

 

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur :

Sur le web :