Ch@t : Calvitie

Ch@t du 7 mars 2011 : Les réponses des docteurs Philippe Assouly et Pascal Reygagne, tous les deux dermatologues.

Rédigé le

Ch@t : Calvitie
Ch@t : Calvitie
Sommaire

Les réponses du Dr Philippe Assouly, dermatologue

 

  • Savez-vous quand la technique de clonage sera mise au point ? Et combien de temps après cette découverte, sera-t-elle sur le marché ?

Nous ne savons pas. Rien dans l'immédiat. Les recherches ont peu évolué semble-t-il ces deux dernières années. Elles sont en cours. Après ce sera encore long...

  • Pouvez-vous me dire si le port régulier d'un casque de moto accélère la chute des cheveux ?

Le casque est sans effet sur la chute de cheveux.

  • Je souffre d'une dermatite séborrhéique au niveau du cuir chevelu. Comment y remédier ? Et peut-il être responsable d'une calvitie précoce ? Je suis une adolescente.

La dermatite séborrhéique ne déclenche pas d'alopécie. Il faut par contre traiter, et les traitements ne manquent pas...

  • Quels peuvent être les effets des traitements à base de dexpanthénol et biotine par injections ? Existe-t-il un même traitement, moins contraignant, par voie orale ?

Ce traitement existe par voie orale. Il n'a par contre sous les deux formes, aucune action sur une alopécie. Intérêt éventuel pour une chute passagère réactionnelle.

  • Est-ce que se tondre la tête régulièrement, peut accélérer ou provoquer une calvitie ?

Aucun effet de la tonte sur la chute. Vous pouvez poursuivre mais un peu de protection solaire en été !

  • Je perds mes cheveux depuis l'âge de 20 ans, un traitement au minoxidil. Dernier diagnostic, un lupus peut-être causé par le traitement. Que conseillez-vous pour une jeune fille de 25 ans ? Le lupus est soigné par hydroxychloroquine. Le conseil demandé concerne une future calvitie ?  

Le minoxidil n'est pas réputé pour déclencher un lupus. Vous seriez la première au monde ! Le traitement à base d'hydroxychloroquine doit être poursuivi comme le préconise votre dermatologue.

  • J'utilise le minoxidil tous les jours depuis vingt ans. Cela est-il dangereux ? J'ai 56 ans.

Pas de souci pour la poursuite du minoxidil.

  • Est-ce que la prise prolongée de la pilule chez la femme, peut entrainer une calvitie ou favoriser une chute de cheveux ? Je prends un générique de l'acétate de cyprotérone.

La pilule générique dont vous parlez, a plutôt un effet bénéfique. Un traitement local peut être associé, et il faut voir cela avec votre médecin (dermatologue, endocrinologue, gynécologue).

  • J'ai 65 ans et mon crâne est dégarni depuis plusieurs années. Une greffe est-elle encore possible ?

À voir avec votre médecin spécialiste, selon la surface et l'évolution.

  • J'ai 29 ans et je suis victime d'une pelade. Pour le moment je mets une perruque car mes cheveux ne sont pas assez longs. Que faire pour qu'ils poussent plus vite ?

Parfois du minoxidil est appliqué. Mais souvent si la repousse est effective à 1 cm par mois cela a peu d'intérêt. Un épaississement de la chevelure est attendu avec ce traitement (à partir de 3 mois de traitement).

  • Est-ce que le traitement à la finastéride chez l'homme, a des impacts sur la libido ? Si oui lesquels ?

Dans environ 1 % des cas.

  • Est-ce que les teintures favorisent la chute des cheveux ?

Les teintures sont sans effet sur la calvitie.

  • Qu'en est-il de l'alopécie androgénétique des jeunes femmes ? Forme clinique, évolution, traitements... ? À partir de quand peut-on se rendre compte qu'il s'agit d'une alopécie androgénétique ou de cheveux naturellement fins et clairsemés ?

L'examen clinique est une dermatoscopie faite par le dermatologue. Et parfois des examens complémentaires comme le trichogramme, permettent de juger. Le traitement est décidé en fonction des résultats aux examens.

  • Pourriez-vous me redonner le nom du deuxième médicament que vous avez mentionné avec la minoxidil ?

Chez l'homme il s'agit du finastéride. Chez la femme, les traitements sont différents.

  • Le minoxidil est-il sans danger pour la santé ? Combien de cures par an doit-on faire ? Et pendant combien d'années maximum ?

Le minoxidil s'applique au long cours. Pas de cure.

  • Suite à un choc psychologique important à 33 ans pendant ma grossesse, mes cheveux sont devenus blancs. Et depuis, alors qu'ils étaient extrêmement abondants, j'en ai déjà perdu la moitié. Est-il encore possible de faire quelque chose ? Cela a commencé il y a 9 ans et je n'ai pas encore pu me soigner ?

Il s'agit probablement d'une pelade. Il faut voir un dermatologue.

  • J'ai 20 ans et depuis l'âge de 15 ans, je me suis appliqué du gel pour cheveux et la chute ne cesse de progresser. Que faire ?  

Aucun rapport entre votre gel coiffant et la chute.

  • J'ai commencé par le minoxidil et je suis passé ensuite au finastéride. Lequel de ces produits, donne le meilleur résultat ?

Pas de comparaison existante. Les deux sont efficaces, variablement selon les patients. L'effet ou l'absence d'effet de l'un ne présume pas l'absence d'effet ou l'effet de l'autre.

  • Le minoxidil à 2 % est-il efficace pour un homme ? 

Oui dans bon nombre de cas. Si le diagnostic est certain (alopécie androgénétique). Faites des photos qui permettront de mieux comparer. Rappelons par ailleurs que le minoxidil est un médicament, contre indiqué dans certains cas (allergies, grossesse...).

  • Existe-t-il une possibilité de culture de cheveux avant l'implant ?

Non, une simple répartition différente des cheveux par les greffes, pas de multiplication...

  • Est-ce que la prise journalière d'un quart de finastéride, peut avoir des effets néfastes sur la prise de muscle en faisant baisser trop fortement le taux de testostérone ?

La prise d'un milligramme de finastéride par jour n'a pas d'effet sur la musculature. Je ne comprends pas ce que vous appelez "un quart".

  • La perte des cheveux entraîne-t-elle la perte des poils du corps ? Y a-t-il un lien ?

Certaines chutes de cheveux sont associées à des chutes de poils. Dans ce cas, il faut poser un diagnostic par un dermatologue.

  • Est-ce que les cheveux changent de nature au fil des années, sans qu'il ne s'agisse d'une alopécie androgénétique (plus fins, moins nombreux, moins bouclés) ?

Cela peut être le signe d'une alopécie androgénétique si la zone atteinte correspond aux zones hormono dépendantes. Sinon à voir selon les cas par votre dermatologue.

  • J'ai 28 ans, un père et un grand-père chauves et je commence à perdre mes cheveux. Un pharmacien m'a conseillé du minoxidil 5 % à appliquer localement sur les cheveux, et du vitalfan à ingérer. Est-ce un bon traitement de début ?

Le minoxidil 5 % est sur prescription.

  • J'ai 25 ans et une alopécie universelle depuis 5 ans. J'ai essayé le traitement miracle prednisone et méthotrexate, sans succès. Me reste-t-il un espoir selon vous ?

À voir avec votre dermatologue, les autres traitements envisageables, mais limités après cet échec. La repousse peut aussi être spontanée même après plusieurs années car les follicules pileux ne sont pas détruits.

  • Je suis une femme de 42 ans. On m'a découvert une alopécie vers l'âge de 19 ans. J'ai immédiatement commencé un traitement de minoxidil à 2 %. Depuis quelques temps, je trouve que le traitement est moins efficace. Que puis-je faire ? Acheter un shampooing particulier ? Prendre des compléments alimentaires ?  

Il faut voir si un traitement hormonal et/ou une modification de contraceptif sont justifiés.

  • Concernant la calvitie féminine, que pensez-vous de cette affirmation : la chute de cheveux est due à l'hyperproduction d'une enzyme, la 5-alpha réductase.

Ce n'est pas exact chez la femme.

  • Il y a très peu de témoignages parce que peu de personnes souhaitent révéler qu'ils ont eu recours à ce genre d'intervention. Comment puis-je faire ? Coiffeurs et dermatologues, et l'Ordre des Médecins ne peuvent pas me le dire. Et les forums Internet sont remplis que de rabatteurs.

Votre dermatologue aura des correspondants adaptés.

  • Y a-t-il au centre Sabouraud, un dermatologue spécialisé dans la calvitie féminine ?

Il y en a plusieurs, mais tous les dermatologues peuvent vous voir pour ce problème.

  • J'utilise du minoxidil depuis des années et je compte continuer au vu de l'efficacité. Mais n'est-il pas toxique à long terme pour la peau ou le cuir chevelu ?  

Pas de souci particulier connu à ce jour, après de nombreuses années d'emploi dans le monde.

  • Ma fille de 12 ans est atteinte d'alopécie androgénétique. Elle est sous minoxidil pour 6 mois. Son cas est-il isolé ? Ses cheveux repousseront-ils ? Hormis la greffe, y a-t-il d'autres solutions la concernant ?  

Un bilan hormonal peut être justifié et voir ensuite avec un endocrinologue si un traitement hormonal peut l'être.

  • Je perds énormément mes cheveux. Puis-je prendre le traitement minoxidil alors que je prends aussi un traitement pour être en enceinte ? (GMA)  

Non, pas de minoxidil si possibilité de grossesse. Les traitements inducteurs de grossesse par ailleurs (peut être pas votre cas) peuvent favoriser des chutes passagères, et l'arrêt d'une contraception peut favoriser une chute de cheveux temporaire. Patience, et consultation si cela perdure.

Les réponses du Dr Pascal Reygagne, dermatologue

  • Je souhaite faire une micro greffe des cheveux. Ma dermatologue m'a désigné le nom d'un docteur éventuel mais je n'ai aucun témoignage afin de me rassurer sur cette intervention. Et l'Ordre des Médecins ne reconnait pas les greffeurs. En connaissez-vous ?

Certains docteurs sont bien connus pour pratiquer des micro greffes. D'une manière générale, les médecins greffeurs sont des chirurgiens plasticiens ou des dermatologues mais certains ont acquis une formation sans ces spécialités. Vous pouvez demander à voir des photos avant et après. Enfin demandez conseil à votre médecin ou à votre dermatologue.

  • Que pensez-vous du finastéride 5 mg en prévention de la calvitie ?  

Le dosage à 5 mg de finastéride est un trop fort dosage. Il est difficile de le découper. En prévention de la calvitie, il faut utiliser 1 mg/jour c'est à dire des comprimés de finastéride dosés à 1 mg.

  • Je souffre a priori d'une alopécie androgénétique. Je n'ai que 28 ans et j'ai commencé à perdre mes cheveux vers 24 ans, ce qui est assez dur surtout pour une femme... La greffe est-elle indiquée ?  

Pour une femme il faut dans l'ordre vérifier que vous n'avez pas de carence en fer et que la glande thyroïde fonctionne bien grâce à une prise de sang. Ensuite le meilleur traitement repose sur le minoxidil topique à 2 % en lotion, matin et soir. Ensuite certains traitements hormonaux ou contraceptions peuvent être utiles si vous avez les cheveux gras. Enfin oui, les micro greffes sont possibles si votre chute est stabilisée et si vous avez des cheveux épais à l'arrière du crâne et que vous manquez vraiment de cheveux de façon visible sur la zone antérieure. Seul le médecin greffeur pourra vous le confirmer.

  • J'ai 66 ans et le dermatologue m'a prescrit du minoxidil à 5 %. Le résultat après 6 mois de traitement est spectaculaire. Arrêt de la chute des cheveux et repousse. Y a-t-il des effets secondaires ? Le traitement est-il à vie ?  

Je suis ravi pour vous. Il faut effectivement poursuivre le plus régulièrement possible si vous voulez conserver le résultat. Il n'y a aucun effet secondaire à long terme en dehors de quelques très rares cas d'allergie.

  • Mon médecin généraliste m'a déconseillé de prendre du finastéride, en m'expliquant que les effets secondaires probables (perte de libido, d'érection, augmentation mammaire) pouvaient être définitifs. J'hésite du coup à essayer ce traitement ! N'exagère-t-il pas ?

Bien sûr grosse exagération. Ces effets secondaires sont rares (1 à 2% des patients) et touchent plutôt des patients âgés, et ils sont totalement réversibles. Souvent ils disparaissent tout en continuant le traitement et sinon quand on arrête tout est normal en 15 jours. Sinon le produit n'aurait pas été autorisé.

  • Un dermatologue m'a prescrit des piqûres. Vu ma situation personnelle, je n'ai pas pris le temps de me soigner. Est-il encore possible de faire quelque chose ? Et à défaut de récupérer des cheveux noirs, puis-je encore espérer en avoir à nouveau davantage ?  

Oui une amélioration est sans doute possible. Si c'est une chute diffuse, essayez le minoxidil à 2% matin et soir au moins 3 mois pour voir et continuer si ça marche. C'est sans ordonnance. Si ça ne marche pas, retournez voir le dermatologue. Sinon nous testons un nouveau produit pour les chutes diffuses chez la femme au centre Sabouraud.

Certains compléments peuvent être utiles si vous avez vraiment des carences notamment en fer ou si vous avez une alimentation mal équilibrée.

  • Mon fiancé s'est déjà renseigné sur le minoxidil et m'a parlé d'effets secondaires tels que la diminution de la libido, gynécomastie et stérilité... Dans quelles mesures, ces effets secondaires sont-ils vrais ?  

Pas vrai du tout pour le minoxidil qui est une lotion externe, à mettre matin et soir sans effets secondaires généraux. Vous confondez avec le finastéride en comprimés mais ces effets secondaires sont de toute façon très rares. Sinon vous pouvez consulter le site du centre Sabouraud pour obtenir des informations sur les traitements de la calvitie masculine.

  • J'ai 69 ans. Puis-je me faire implanter des cheveux sans risque ?  

À 69 ans la chute est souvent stabilisée et les résultats des greffes sont souvent bons. C'est une anesthésie locale donc il n'y a pas les risques des anesthésies générales.

  • Est-ce que la nature du cheveu se modifie au fil des années ? J'ai 23 ans et je trouve mes cheveux particulièrement fins et clairsemés, sachant qu'ils ont toujours été de cette nature.

Les cheveux s'affinent discrètement chez tout le monde avec l'âge. Si cela est trop important il faut vérifier que vous n'ayez pas une alopécie androgénétique. Dans ce cas, ils s'affinent plus sur le dessus et en avant en respectant souvent une bande antérieure de cheveux plus denses au niveau de la lisière frontale antérieure.

  • J'ai un ami qui a 31 ans. Il a perdu tous ses cheveux, sourcils... ça ressemble à un cancer, mais ce n'est pas le cas après la consultation du médecin ! Il a même changé de couleur de peau, qui s'est éclaircie un peu ! Il a tout essayé mais sans succès. Que peut-il faire ?  

C'est une pelade. Ce n'est pas grave mais le traitement n'est pas facile. La consultation d'un dermato est obligatoire si il veut essayer quelque chose. Des injections de corticoïdes dilués directement dans la peau au niveau des sourcils, sont possibles mais il faut le plus souvent répéter ces injections.

  • J'ai une calvitie qui débute juste sur l'avant des tempes. Rien de grave, mais j'ai entendu dire qu'il serait déconseillé de commencer une chirurgie capillaire qui pourrait affaiblir les cheveux encore intacts ? Qu'en pensez-vous ?

C'est surtout que si vous êtes jeune et si votre calvitie progresse il faut être certain d'avoir assez de cheveux dans la zone donneuse. Les cheveux qui sont pris en arrière dans la zone encore dense en cheveux, ne repoussent pas D'une manière générale nous évitons de greffer avant 30 ans pour mieux voir jusqu'où doit progresser la calvities.

  • Existe-t-il des produits efficaces pour lutter contre la chute de cheveux féminine ? Sans parler d'une chute héréditaire mais d'une chute passagère.

Le traitement anti androgène est basé sur l'utilisation de l'acétate de cyprotérone en association soit à un œstrogène naturel (en comprimé, gel ou timbre), soit à une pilule (Diane 35® ou génériques, Jasmine® ou Jasminelle®). En cas d'alopécie diffuse isolée, le traitement sera constitué de minoxidil à 2 % à la dose de 1 millilitre matin et soir ; cette concentration donnant les mêmes résultats que le 5 % chez l'homme, sans induire d'hypertrichose excessive.

  • Si j'ai bien compris le minoxidil est à prendre à vie ?

Oui ou aussi longtemps que la chute de cheveux est un problème pour vous.

  • Quelles sont les zones du cuir chevelu hormono-dépendantes ?

Le sommet (vertex) et les golfes ou la zone antérieure chez l'homme, tout le sommet de façon diffuse chez la femme.

C'est des poils qui poussent trop sur le visage.

  • Pensez-vous que l'excès de 5-alpha réductase est responsable de la chute anormale des cheveux chez la femme notamment à la ménopause ?  

Non c'est uniquement un des nombreux facteurs et des traitements anti 5 alpha réductase ne fonctionnent pas chez la femme après la ménopause, ce qui prouve que ce n'est pas la vraie cause.

  • Le finastéride peut-il être prescrit pour l'alopécie féminine ?  

Non aucune preuve d'efficacité si il s'agit d'une simple chute de cheveux. C'est efficace si hyperpilosité associée (femme à barbe) et c'est interdit en cas de grossesse donc si femme à barbe, il sera toujours prescrit avec une contraception.

  • Une radiothérapie il y a 3 ans m'a fait perdre la moitié de mes cheveux. Mon coiffeur m'a dit que les bulbes sont brûlés, donc non repousse. Quelles sont les autres solutions à part une perruque qui démange et pique ?  

Non malheureusement la perruque reste la seule solution. Il existe des modèles aérés. Evitez ceux qui ont des "secondes peaux" trop couvrantes.

  • Pensez-vous que c'est une pelade ou alopécie totale ? Car il n'y a aucun poil, et aucun cheveu de partout ! Il dit soupçonner d'avoir mangé une chose empoisonnée et aussi peut être le stress.

C'est une pelade totale ou universelle. Aucun toxique là dedans.

  • Pour une maladie de Clouston existe-t-il un nouveau traitement ? Nouveaux éléments sur son hérédité ?

Non. Rien de neuf pour traiter le Clouston.

  • Le minoxidil 5 % est sur prescription. Je le sais mais le pharmacien a accepté de m'en donner la première fois, car il parait que c'est plus efficace et que le 2% ne sert à rien. Je voulais donc savoir si c'était un problème de débuter directement à 5 % ?

Non vous pouvez débuter le 5 % directement, c'est actif plus rapidement mais c'est faux de dire que le 2 % ne marche pas.

  • J'utilise minoxidil 2 %, une fois par jour en double dose au lieu de deux fois par jour. Est-ce un gros problème ?

Non ce n'est pas un problème. C'est un tout petit peu moins efficace mais plus facile à faire et vous avez de beaux cheveux dans la journée. Vous pouvez continuer comme cela.

  • La chirurgie capillaire peut-elle endommager les surfaces intactes situées près de la zone à traiter ?

Non

  • Peut-on associer minoxidil 2 %, la pilule et un générique du Roaccutane® ? Existe-t-il des interactions entre ces trois médicaments ?

Pas d'interaction donc possible et pas dangereux mais l'acétate de cyprotérone n'est pas enregistré comme pilule officielle donc avec le Roaccutane® il faut une autre contraception. C'est purement médicolégal.

  • Mon fils de 17 ans commence à perdre ses cheveux. Un traitement light lui a été prescrit par son dermatologue, toutefois après analyse sanguine, il s'avère que son taux de fer est égal à 41 ng/ml. N'est-ce pas trop faible ?

Non c'est un taux normal, le problème ne vient pas du fer chez votre fils.

  • Peut-on aller consulter un dermatologue au hasard ou existe-t-il des centres spécialisés ?

Tous les dermatologues sont compétents en pathologie des cheveux et du cuir chevelu.

  •  Y a-t-il un moyen efficace de faire partir l'excès de poils sur le corps, dans le dos, sur les épaules, dans les oreilles ?  

Oui, les lasers épilatoires mais seuls les lasers médicaux peuvent donner des résultats durables.

  • La tonsure de la personne âgée de 60 ans est-elle traitable médicalement ?

Si c'est une tonsure lisse sans cheveux ou avec des duvets, les traitements médicaux ne fonctionneront pas. Si il y a des cheveux intermédiaires, essayez le minoxidil à 5 % matin et soir, au moins 3 mois pour voir.

  • Je prends un générique d'acétate de cyprotérone, en même temps que le Roaccutane®. Est-ce médicolégal ?

Non. Voir ma réponse plus haut.

  • Qu'en est-il de l'efficacité du vitalfan pour régler les carences éventuelles ? C'est censé avoir un effet hormonal (régulation du sébum) est-ce vrai ? Ces pilules à ingérer sont-elles utiles ?

Non ce produit n'est pas un médicament. Les traitements ayant un effet hormonal sont tous des médicaments, et ils sont contre-indiqués aux femmes enceintes.

Non mais il peut retarder des traitements interdits chez la femme qui allaite et la seule pilule autorisée pendant l'allaitement peut aggraver la chute.

  • La lumière pulsée est-elle efficace contre la repousse des poils ? Est-elle moins douloureuse que le laser ?  

Non épilation transitoire seulement.

  • Est-il possible d'utiliser également minoxidil 5 % en une double dose par jour ?

Oui mais attention aux poils possibles sur le visage.

  • Est-ce que manger du chocolat à fort pourcentage en cacao, favorise la repousse des cheveux ?

Non ça serait bien...

En savoir plus

La calvitie est un phénomène principalement masculin qui correspond à une perte de cheveux abondante. Certaines femmes en souffrent également, notamment après une grossesse. La chute des cheveux apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans, mais peut débuter plus tard.

Les causes sont diverses : un excès d'hormones mâles, le stress ou une angoisse prolongée peut favoriser la chute, une alimentation déséquilibrée ou carencée en certaines vitamines peut également être en jeu, certains shampooings trop agressifs pour le cuir chevelu ou des teintures fréquentes, certains médicaments peuvent aussi entraîner cette chute. Il existe différents traitements : des médicaments ou des lotions à appliquer qui ralentissent cette chute de cheveux en provoquant même parfois sa repousse.

Le traitement le plus efficace reste la greffe soit de petits morceaux de peau contenant des cheveux qu'on réimplante sur la zone chauve ou la greffe d'implants, très proches des vrais cheveux. L'inconvénient de ces techniques est bien sûr le prix...

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Dans le forum :

Ailleurs sur le web

  • L'hôpital Saint-Louis recherche des femmes de 20 à 52 ans pour participer à une étude clinique sur un produit "anti-chute".

Sponsorisé par Ligatus