1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

Sexualité : médicaments et libido ne font pas toujours bon ménage

Libido en berne, absence de désir sexuel ou baisse d'envie sexuelle… ces signes peuvent être causés par la prise d'un médicament. Traitements hormonaux, anxiolytiques, antidépresseurs, traitements de l'hypertension, pilules contraceptives… La liste est longue et pour certaines de ces molécules, la baisse de libido est clairement inscrite sur la liste des effets indésirables.

Rédigé le , mis à jour le

Sexualité : médicaments et libido ne font pas toujours bon ménage
Sexualité : médicaments et libido ne font pas toujours bon ménage
Sommaire

Baisse de la libido : un effet secondaire des médicaments

Comment les patients vivent les effets des médicaments sur leur sexualité

Le sujet de la baisse de la libido suite à un traitement médicamenteux est complexe car pour les médecins, il n'est pas toujours évident de déterminer si la baisse de libido est vraiment due au médicament ou à la maladie pour laquelle le patient prend ce traitement. La définition du mot "libido" est également très vague et diffère selon que l'on est un homme ou une femme. Mais dans tous les cas, si l'on a un doute, il faut en parler et consulter pour voir si on peut changer de molécule sans prendre de risque.

Souvent la cause même de la maladie fait baisser la libido, et le produit pour soigner cette cause augmente cette perte. Parfois avant le traitement, les signes d'une sexualité en baisse étaient déjà apparents. Il faut donc se renseigner sur la libido des patients avant le début du traitement. Plusieurs solutions existent alors : soit on arrête le médicament s'il n'est pas indispensable, soit on change de molécules pour le même traitement. Mais si le médicament est indispensable, il faut essayer d'agir sur les autres facteurs favorisant le plaisir sexuel. On peut par exemple travailler en sexologie sur la reconstruction de la personne, évaluer les blocages, etc. On peut aussi utiliser des thérapies comportementales pour stimuler la libido.

Les principaux traitements pouvant entraîner des troubles de la libido sont les diurétiques pour traiter l'hypertension, le traitement de la dépression, le traitement de la prostate, les anti-hormonaux et les traitements du sida. Les psychotropes et les antidépresseurs font aussi baisser la libido. Pour les antidépresseurs, on peut réduire les doses. Par exemple le patient peut ne pas prendre le traitement le week-end. Mais il est conseillé aux patients qui prennent des antidépresseurs de signaler rapidement toute baisse de libido avant six mois. Après ce délai, il est difficile de changer le produit.

La façon dont les médicaments agissent sur le désir sexuel est sous-évaluée dans la recherche en laboratoire, et sous estimée dans la recherche des effets secondaires. Il est très difficile de faire la relation entre une baisse du désir et l'effet d'un médicament. Aujourd'hui, les nouveaux produits pharmaceutiques qui sortent et pour lesquels les effets secondaires ont été très surveillés semblent avoir un impact plus faible sur la libido. Plus le médicament est sélectif, moins il y a d'effet secondaire sur la libido. Mais en fait, il existe peu d'études indépendantes sur ce sujet et aucune recommandation sur la prise en charge de la libido des patients dans les publications.

En savoir plus : vos questions, nos réponses

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus