1. / Maladies
  2. / Muscles

Spasticité : quand les muscles sont incontrôlables

Des muscles qui se contractent soudainement après un mouvement, des spasmes incontrôlables, des bras ou des jambes tellement crispés qu'ils semblent figés comme les membres d'une statue... C'est ce qu'on appelle la spasticité.

Rédigé le , mis à jour le

Spasticité : quand les muscles sont incontrôlables
Spasticité : quand les muscles sont incontrôlables
Sommaire

Qu'est-ce que la spasticité ?

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent la spasticité

La spasticité est le résultat d'une lésion du cerveau ou de la moelle épinière. Les patients développent cette spasticité généralement après un AVC, un traumatisme crânien ou un accident grave. On l'observe également chez des personnes atteintes de sclérose en plaques ou souffrant de tétraplégie.

La spasticité correspond à une exagération anormale du réflexe dit "myotatique" des muscles. Le réflexe myotatique est la réaction spontanée des muscles lorsque nos tendons sont stimulés. Par exemple quand un médecin tape sur le genou avec un marteau, la jambe bouge toute seule. Dans ce cas, la contraction est tout à fait normale, ce réflexe nous permet d'avoir un certain tonus musculaire, de nous tenir debout, de maintenir nos membres dans une posture normale.

En cas de dysfonctionnement, chez les patients souffrant de spasticité, la fonction de la moelle épinière qui contrôle en partie le réflexe myotatique est endommagée. En conséquence, on observe des spasmes intenses, des contractures très fortes et très douloureuses des muscles.

Le traitement de la spasticité

Attention, images de chirurgie ! Implantation d'une pompe à baclofène

Lorsque la spasticité est sévère, les muscles sont contractés en permanence et avec une telle intensité qu'il est impossible de déplier les doigts, les jambes, de bouger normalement... Dans ce cas, une opération permet de soulager ce syndrome. Il s'agit d'implanter au patient une pompe à baclofène qui délivre le médicament directement dans la moelle épinière.

L'objectif de l'intervention est de placer une pompe qui contient du baclofène dans le bas ventre. Le médicament est acheminé via un cathéter le long de la colonne vertébrale jusqu'à la moelle épinière.

Ce traitement à base de baclofène est le plus efficace à ce jour pour la spasticité. Il est généralement utilisé dans la prise en charge de l'alcoolisme mais sa fonction première est en réalité myorelaxante, c'est-à-dire qu'il contribue à la détente des muscles.

Spasticité : vivre avec une pompe à baclofène

Pierre vit avec une pompe à baclofène depuis huit ans

L'intérêt de la pompe à baclofène, qui agit au coeur de la moelle épinière, est de réduire les doses de médicaments et donc certains effets secondaires comme la somnolence ou les vertiges. Cela permet d'améliorer la qualité de vie des patients.

Les patients doivent régulièrement se rendre à l'hôpital pour remplir leur pompe. Et quand la pompe à baclofène arrive à court de batterie, il faut la changer. Les patients doivent alors se faire opérer pour implanter un nouveau dispositif (environ tous les sept ans).

Sponsorisé par Ligatus