1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid-19 : comment respecter les gestes barrières sans abîmer ses mains ?

Le lavage régulier des mains peut avoir des effets délétères sur la peau, notamment chez les soignants. L’Académie de médecine livre ses conseils pour concilier protection des mains et gestes barrières.

Rédigé le

Covid-19 : comment respecter les gestes barrières sans abîmer ses mains ?
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / shisu_ka

Eczéma, lésions cutanées, fissures… Le respect des gestes barrière contre le covid-19 n’épargne pas nos mains. En effet, depuis l’apparition de la pandémie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les autorités sanitaires recommandent de se laver les mains "régulièrement et soigneusement avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon".

Un geste à l’origine de nombreux problèmes de peau quand il est trop souvent répété, notamment chez les soignants, alerte l’Académie nationale de médecine dans un communiqué du 14 décembre 2020.


A lire aussi : Gel hydroalcoolique : son usage excessif favoriserait l’émergence de bactéries résistantes

"Arrêts de travail malencontreux"

Ainsi, chez les professionnels de santé, "plusieurs publications font état de lésions cutanées iatrogènes (dus à un acte médical, ndlr)" (...) parfois responsables d’arrêts de travail malencontreux dans le contexte actuel de crise sanitaire".

Les publications rapportent principalement des rougeurs, une sécheresse cutanée, des fissures, des érosions et des démangeaisons, parfois une dyshidrose ou un eczéma avec lésions suintantes, voire une surinfection bactérienne par un staphylocoque doré.

"Le port prolongé de gants de protection peut aggraver ces lésions du fait de la macération" précise l’Académie.

Plus de protection de la peau

Pourquoi de tels dégâts ? "L’utilisation pluriquotidienne de savon à pH basique et de gel hydroalcoolique (…) altèrent le film lipidique et le microbiome (l'ensemble des bactéries, ndlr) présents à la surface de la peau."
Et sans couche lipidique ni microbiome, la peau n’est plus protégée. Elle devient alors le siège d’une inflammation, à l’origine de multiples lésions.

Des lésions à traiter sans attendre

Comment faire alors, pour que le lavage des mains, geste barrière essentiel dans la lutte contre le covid et contre les infections virales saisonnières, devienne une cause de souffrance voire d’incapacité ?

L’Académie nationale de médecine donne plusieurs pistes aux soignants sujets aux problèmes de peau.

  • Connaître les soins à appliquer pour prévenir et traiter les lésions cutanées des mains : émollients et crèmes hydratantes plusieurs fois par jour, crèmes cicatrisantes en cas de fissures voire corticostéroïdes pour les cas les plus graves et antihistaminiques contre les démangeaisons.
  • Les lésions doivent être traitées le plus rapidement possible, dès leur apparition, sans négliger le maintien des gestes barrière.
  • Privilégier un savon – en pain ou en gel nettoyant – avec un pH proche de celui de la peau (5,5 à 6,5), sans parfum et sans antibactérien pour le lavage des mains.
  • Enfin, éviter les frottements des mains et le port prolongé de gants qui aggravent les lésions.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr