1. / J'ai mal…
  2. / Aux dents

Dents, gencives : quand la bouche vieillit

Les répercussions d’une mauvaise santé bucco-dentaire sur la santé des personnes âgées sont encore sous-estimées. Quels sont les effets du vieillissement sur notre bouche ?

Rédigé le

Dents, gencives : quand la bouche vieillit

Même nos dents n’échappent pas au temps qui passe. Ces effets ne sont pas sans conséquences sur notre santé. L’émail, la couche protectrice de la dent, s’use avec le temps et les frottements. Elle devient moins épaisse. Les caries peuvent se développer plus vite notamment au niveau de la base des dents.

Pulpe dentaire et gencives

La pulpe dentaire, c’est-à-dire l’ensemble du nerf et des vaisseaux sanguins, vieillit aussi. Avec le temps, elle se rétracte, se sclérose et est remplacée par de la dentine. Les dents sont moins hydratées et moins innervées. Elles deviennent donc plus cassantes et moins sensibles à la douleur.  

Nos gencives n’y échappent pas non plus. Elles s’amincissent, se rétractent sur les dents et ont un moins grand potentiel de cicatrisation. Cela nous rend plus vulnérables aux bactéries qui attaquent nos gencives et donc au déchaussement des dents..   

Diminution de la production de salive

La salive est la grande protectrice de notre bouche. Normalement nous en produisons environ un litre par jour. La salive va donc continuellement laver et lubrifier la bouche pour protéger les dents et les gencives.

Elle contient en plus des petites particules, qui s'appellent des ions, qui combattent les effets des attaques acides sur l’émail après les prises alimentaires. Certains ions aident à neutraliser le ph acide et d’autres sont capables de réparer (de reminéraliser) l’émail qui a été attaqué.  

La salive renferme également des cellules immunitaires qui nous aident à nous défendre contre les bactéries. Quand vous avez moins de salive, vous êtes plus sujet aux caries et aux infections de gencives. Le conseil pour éviter cela est de bien s’hydrater pour compenser.  

Attention aux médicaments

C’est le cas avec certains antidépresseursantihypertenseurs ou diurétiques. Il faut être encore plus vigilant avec l’hygiène avec ce type de médicament.
Si la bouche devient vraiment trop sèche, vous pouvez utiliser des substituts salivaires comme des sprays par exemple.

Vous pouvez aussi stimuler la production de salive en mâchant des chewing-gums sans sucres ou en buvant de l’eau citronnée. 

D’autres médicaments comme les antidouleurs et les anti-inflamatoires pour l’arthrose sont plus souvent consommés en vieillissant. C'est un problème pour notre bouche.

Faire des bilans réguliers

Ces médicaments pris régulièrement peuvent masquer une douleur dentaire ou les signes d’une infection et d’une inflammation. La rougeur, le gonflement et la douleur sont des signaux qui, même s’ils ne sont pas très agréables, alertent quand il y a un problème. 

Lorsqu’ils sont masqués par la prise de ces médicaments, vous risquez de passer à côté d’une carie, d’une infection ou d’une maladie de gencive. La prise en charge est plus tardive, il y a un risque de ne pas conserver ses dents. 

L’idée est de faire des bilans régulièrement, d’autant plus que ces infections cachées peuvent aussi avoir des conséquences bien plus larges que la sphère bucale.

Les bactéries de ces foyers infectieux peuvent effectivement disséminer dans le corps par la circulation sanguine. Elles peuvent, par exemple, se fixer au niveau de l’enveloppe du cœur, l’endocarde. C’est l’endocardite infectieuse qui peut avoir des conséquences potentiellement mortelles. 

L’autre point est qu’avec l’âge, il y a aussi plus de risque d’avoir des dents manquantes, cassées ou des prothèses mal adaptées. Ceci peut nous empêcher de nous nourrir correctement. La mastication devient douloureuse, moins efficace et la digestion est plus difficile. Vous pouvez perdre le plaisir de manger, et le risque à terme est la dénutrition.   

Pour des prothèses amovibles adaptées

​C’est souvent un problème lors du vieillissement. Il faut les porter au maximum le jour comme la nuit pour stimuler l’os. Perdre tout ou partie de ses dents, fait fondre l’os parce qu’il n’est plus stimulé par la présence des dents et les forces de mastication. 

Porter des prothèses permet de rétablir en partie ces forces et de ralentir la fonte de l’os. Moins vous la portez, plus l’os va fondre et plus la prothèse va se mettre à flotter car elle n’a plus de soutien. Le mieux est de remplacer ses dents le plus vite possible et de porter son appareil au maximum. 

Si l’os ne fond pas trop et que les dents manquantes sont remplacées, cela évite d’avoir le bas du visage qui s’affaisse trop. 

Bien nettoyer ses prothèses

Les prothèses peuvent retenir des bactéries nocives pour les dents restantes en bouche. Il faut donc les laver avec une brosse, de l’eau et du savon après les repas et avant d’aller dormir. Il faut évidemment continuer de laver soigneusement les autres dents qui restent.

Si vous avez de l’arthrose et que le brossage devient un moment pénible pour arriver à atteindre toutes les dents, vous pouvez utiliser plutôt une brosse à dent électrique. Il y aura beaucoup moins de torsions à faire avec vos doigts.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr