1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Gastro

Gastroentérite : le retour en fête

A quelques jours des fêtes de Noël, certains pourraient être à la diète. L’épidémie de gastroentérite s’installe dans plusieurs régions de France selon le réseau Sentinelles.

Rédigé le

Gastroentérite : le retour en fête
Gastroentérite : le retour en fête

Hausse des consultations

Les consultations ont fortement augmenté notamment en Pays de la Loire (282 cas pour 100 000 habitants), Bourgogne-France-Comté (244 cas pour 100 000 habitants) et le Grand Est (224 cas pour 100 000 habitants).

Le nombre de cas reste égal aux années passées. Dans 53% des cas recensés, il s’agit d’hommes âgés d’environs 25 ans.

De violents symptômes qui alertent

La  gastroentérite se caractérise par des diarrhées aiguës, des crampes abdominales, des nausées, et des vomissements…

Ces symptômes sont dus à une inflammation des muqueuses tapissant la paroi de l’intestin.

De manière générale, la gastroentérite est souvent d’origine virale (rotavirus, ou adénovirus). C’est elle qui est à l’origine des épidémies hivernales.

Mais dans certains cas, elle peut être d’origine bactérienne (E. Coli, salmonelle ou shigella par exemple). Plus fréquente lors de séjour dans un pays étranger où le niveau d’hygiène est moins élevé.

Quelques conseils

Avec au moins 3 selles liquides par jour, la diarrhée déshydrate. Il est donc recommandé de boire au moins deux litres par jour.

Malgré les nausées et vomissements, il est recommandé de manger. Il faut privilégier des aliments neutres, riches en amidon ou en pectine et pauvres en fibres comme le riz, les pommes et les carottes. Il faut manger salé car le sel retient l'eau et évite les déshydrations.

Selon les prévisions du réseau Sentinelle, le nombre de gastroentérites pourrait rester stable la semaine prochaine.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr