Pratiquer le jeûne est-il dangereux quand on fait du sport ?

Pratiquer un jeûne de 16 heures avec un repas juste le soir est-il dangereux quand on fait du sport en compétition ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Jean-François Toussaint, physiologiste :

"On a beaucoup parlé du thème sport et jeûne quand le ramadan avait lieu en été durant les grandes compétitions. On dispose de toute une série d'études très nombreuses qui ont observé les modifications physiologiques, les modifications métaboliques et l'impact sur la performance. L'impact sur la performance est très faible, il est probablement de 1 ou 2%. C'est-à-dire que dans le bruit de fond, on arrive difficilement à mesurer cet effet. En revanche on a tous les classiques, les effets que ressentent l'ensemble des croyants qui eux, souhaitent suivre les recommandations dans ce domaine.

 "En ce qui concerne le sport de haut niveau, il est clair que compte tenu de la dépense énergétique, compte tenu des équilibres nécessaires entre protides, lipides, glucides… ce n'est pas tout à fait souhaitable de jeûner. Du coup, un certain nombre de sportifs fidèles souhaitent soit décaler la période de ramadan, soit éventuellement trouver des accommodations mais qui ont toujours une partie de perturbation sur le temps nécessaire pour compenser dans les premières heures de la nuit et qui elles-mêmes vont réduire une partie du temps de sommeil… Ces équilibres sont difficiles mais nous n'en avons pas vu un impact majeur sur la performance. On sait qu'il existe, qu'il est probable mais il n'est pas majeur."