Un test pour dépister les cancers héréditaires
Un test pour dépister les cancers héréditaires

Cancer héréditaire : l'obligation d'informer sa famille

Un nouveau décret est entré en vigueur en  juin 2013 afin d'améliorer l’information au sein des familles. Quand un test génétique révèle une anomalie grave, les patients ont désormais l'obligation d'en informer leurs proches. S'ils ne le font pas, leur responsabilité civile pourra même être engagée.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

En France, on estime à 350.000  le nombre de personnes susceptibles de développer un cancer héréditaire. Les deux tiers d'entre elles ignorent qu'elles peuvent bénéficier de tests génétiques.

Il suffit de deux cas du même cancer dans une famille pour pouvoir bénéficier d'un test génétique. Le plus souvent, les personnes à risque ignorent qu'un proche est porteur d'une anomalie héréditaire grave.

Le décret oblige le patient à informer sa famille de toute prédisposition héréditaire et autorise les médecins à contacter eux-même les proches du malade sans enfreindre le secret médical. En cas de refus du patient d'informer sa famille, ce dernier s'expose à des poursuites judiciaires. 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :