Cancer colorectal : Hemoccult ou coloscopie ?

Mon médecin traitant me refuse Hemoccult au motif qu'il y a trop de faux négatifs et de faux positifs. Coloscopie ou rien ! Qu'en pensez-vous ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Michel Ducreux, cancérologue à l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif :

"C'est une vraie problématique. Le test Hemoccult n'a pas une sensibilité de 100 %, c'est-à-dire que quand vous faîtes un test Hemoccult, si vous faîtes un cancer, il y a une chance sur deux pour que le test soit positif. Parce que le test repère un petit peu de sang à l'intérieur des selles et que le cancer saigne parfois (c'est un de ses signes) mais parfois il ne saigne pas.

'"L'intérêt du test Hemoccult est de le répéter régulièrement, tous les deux ans parce que si l'on a manqué le diagnostic d'une tumeur en train de se constituer, on peut récupérer ce diagnostic deux ans plus tard.

"La problématique est qu'on pourrait proposer la coloscopie. C'est vrai que la coloscopie est quelque part plus performante et le médecin généraliste de ce patient a raison. Le problème est que faire de coloscopie à toute la population de 50 à 74 ans tous les 3 à 5 ans, est quelque chose qui est complètement irréaliste sur le plan de la santé publique et avec des complications potentielles. Donc ce n'est pas un dépistage adapté.

"Dans la population, j'ai plus de 50 ans, j'habite dans un département où le dépistage est en place, j'ai donc fait un test Hemoccult."

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous avez droit à un dépistage gratuit par Hemoccult. Soit vous recevez une lettre de l'Assurance-maladie vous invitant à le faire, soit vous pouvez vous adresser directement à votre médecin généraliste, qui vous expliquera comment procéder (prélèvement sur trois selles consécutives).

En savoir plus :