Comment bien choisir ses biscuits au chocolat ?

À la maison, au bureau, dans le cartable des enfants, les biscuits au chocolat font partie du quotidien. Il est difficile de faire un choix parmi toutes les références proposées dans les rayons pain et épicerie sucrée. Angélique Houlbert vous propose de les décrypter.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

 

La 1ère étape est de regarder la liste des ingrédients pour bien différencier : 

  • Un biscuit juste "transformé" : c’est-à-dire avec une recette proche de ce que vous pouvez réaliser à la maison.
  • D’un biscuit "ultra-transformé", donc très éloigné des ingrédients que vous pourriez avoir dans votre placard. 

Pour bien comprendre, vous pouvez comparer 2 biscuits incrustés de pépites de chocolat. 

Les cocottes chocolat (St Michel) versus les cookies Granola Lu.

  • D'un côté les Cocottes St Michel, contiennent uniquement des aliments que vous trouvez dans la cuisine. Farine de blé, sucre, beurre, huile de colza, lait, arôme naturel de vanille, oeufs plein air.
  • De l'autre, les Cookies Granola (Lu), ont une composition à rallonge avec des ingrédients que vous n’avez pas dans votre placard. Amidon modifié de maïs, fibres de soja en poudre, sirop de glucose, dextrose, huile de palme, huile de karité, lactosérum en poudre, arômes et colorants (artificiels), glycérol (stabilisant).

Les premiers repères à retenir sont :

  • De vrais ingrédients, c'est-à-dire ceux retrouvés dans une vraie cuisine.
  • Des recettes "Pur beurre", si possible.
  • Pour les poudres à lever, il vaut mieux uniquement des "carbonates" et traquer les "phosphates" (E450). 

Choisir des biscuits "céréales complètes " 

En théorie, c’est mieux en effet, mais dans la pratique, c’est parfois du pur marketing puisque seulement une petite partie de ces farines sont complètes. 

Dans les Mini-Prince BIO ou BN chocolat, seulement 15% de la farine de blé est complète. Le reste est de la farine de blé raffinée, dépourvue de tout nutriment intéressant pour la santé ! 

Différences de compositions du chocolat utilisé 

  • Des Fourrés chocolat lait Bjorg : 4 ingrédients (sucre de canne, beurre de cacao, lait entier, pâte de cacao).
  • 8 ingrédients dans les Milka choco suprême ou les Petits cookies Bonne maman. 
  • La palme est décernée aux Pépito au lait, il y en a 12.

Le repère à retenir est qu'idéalement, un chocolat au lait confectionné a 4 ingrédients. Préférez également les biscuits au chocolat noir, plutôt qu’au chocolat au lait, il y a généralement moins d’ingrédients et moins de sucre. 

Regarder la teneur en sucre 

Une fois que la composition est bonne, la 2ème étape est de regarder le tableau nutritionnel. Dans la colonne par 100 g, la ligne "dont sucres". 

Les teneurs en sucres varient de :

  • 24 g Nappé chocolat noir Lu - 26 g et Jardin Bio fourrés.
  • 40 g Petit écolier ou les cookies Michel et Augustin.  
  • 47 g pour DéliChoc lait et Lulu barquette (2 barquettes = 1 sucre ).

Un autre repère à retenir est la teneur en sucres, inférieure à 33 g aux 100 g (soit 1/3 du produit max). Pour un biscuit sec (sans chocolat), il ne faut pas aller au-delà de 25 g aux 100 g (donc ¼ du produit).

Le sel, dernier critère pour choisir ses biscuits 

Le dernier critère dont il faut tenir compte est le sel. La palme "salée" est décernée à Granola Lait.

1,25 g de sel aux 100 g autant, voire plus, que des chips ! Les Cookies Choco sensations Milka sont aussi de gros pourvoyeurs de sel (0,90 g/100g). 

Quelle consommation pour un goûter ? 

Vous pouvez manger des biscuits mais tout dépend de la teneur en sucre et du poids des biscuits qui varient beaucoup d’une marque à l’autre. Généralement il est conseillé entre 25 et 30 grammes, soit 2-3 biscuits. 

Faites surtout attention aux sachets individuels qui en contiennent parfois 5 ou 6. C’est une technique marketing imparable pour en consommer plus parce qu’il est bien évident que personne, une fois le sachet ouvert, ne gardera 2 ou 3 biscuits pour le 4 heures du lendemain.

Intérêt de ces biscuits chocolatés

Tous les biscuits secs chocolatés ont une densité nutritionnelle proche de zéro, certes un soupçon de protéines végétales et de fibres mais pour les vitamines, les minéraux et les antioxydants, ils sont inexistants.

Ce sont surtout de vraies petites bombes caloriques qui oscillent entre 460 et 535 calories aux 100 g. 

Par exemple, si vous mangez les 6 Cœurs fondants Michel et Augustin (le paquet), cela représente la moitié des apports caloriques journaliers recommandés.

Il faut donc éviter d’ancrer profondément l’idée dans l’esprit des enfants, et donc des futurs adultes, que ce sont de bons goûters quotidiens équilibrés. Ils doivent rester du dépannage car ils entretiennent toujours et encore l’appétence pour le goût sucré. 

Rien ne vaut une tranche d’un bon pain au levain avec un peu de beurre, un carré de chocolat et un fruit bien sûr pour l’équilibre.