Phimosis : les soins post-opératoires

Quand le prépuce du petit garçon ne se décalotte pas spontanément, on parle de phimosis. Si l'application de crème à base de corticoïdes ne suffit pas, l'opération est alors inévitable. C'est une intervention très douloureuse. Les soins post-opératoires sont donc essentiels.

Rédigé le , mis à jour le

Phimosis : les soins post-opératoires
Phimosis : les soins post-opératoires

Après une telle intervention, il faut compter une bonne semaine voire dix jours de récupération. Il vaut mieux prévoir l'opération pendant une période de vacances scolaires.

Les trois premiers jours, il faut maintenir la zone le plus propre possible. Nettoyez à l'eau savonneuse sous la douche, surtout pas de bain. Pour éviter l'infection, passez un antiseptique sans alcool, puis une pommade anesthésiante trois fois par jour.

La semaine suivante, appliquez une crème grasse, du genre vaseline, en très grande quantité au moins deux fois par jour. Pensez à bien hydrater les enfants pour qu'ils aient souvent envie d'aller uriner et que les urines soient plus diluées donc moins piquantes. Pas de bain de mer ou de piscine pendant un mois.

Il ne faut pas s'inquiéter des rougeurs les premiers jours. Consultez un médecin si vous remarquez d'importantes pertes de sang, ou si les rougeurs ou l'enflure qui entourent le gland ne s'atténuent pas dans les 48 heures.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :