Mediator® : comment déclarer son cas ?

J'ai pris du Médiator® longtemps. En 2004 : œdème pulmonaire aigu et deux valves cardiaques défaillantes. Comment déclarer mon cas ?

Rédigé le

Mediator® : comment déclarer son cas ?

Les réponses avec le Dr Irène Frachon, pneumologue :

"Pour déclarer son cas, les choses ont progressé. Aujourd'hui, il est nécessaire de rassembler les éléments du dossier médical. C'est-à-dire qu'il faut que les patients qui pensent être victimes du Mediator®, demandent la copie de leur dossier médical au niveau de la direction de l'hôpital. Il s'agit d'un courrier avec accusé de réception. Ils auront les photocopies des comptes rendus opératoires, de tout ce qui accompagnait les hospitalisations... Ils doivent aussi demander à leur médecin traitant les doubles du dossier médical : les échographies cardiaques, tous les comptes rendus qui concernent la maladie… Deuxièmement ces patients doivent récupérer une idée de ce qu'ils ont pris comme Mediator®. Ils peuvent avoir gardé des ordonnances, ou ils peuvent demander à leur généraliste un certificat donnant les dates de prescription du Mediator® et les posologies. Il est nécessaire d'avoir un dossier médical complet et un certificat. Les patients doivent le demander car ils y ont droit.

"Un fond d'indemnisation a été voté par l'Assemblée et le Sénat. Il est en train de se mettre en place. Les patients pourront alors s'adresser directement à ce fond via l'Oniam qui est l'organisme public qui s'occupe des indemnisations. Il faut savoir que l'on peut se faire accompagner naturellement par un avocat. On peut aussi se faire accompagner par des associations de victimes. Il en existe plusieurs. Il y a plusieurs façons d'accéder à ces associations. Il faut les appeler pour se renseigner. Pour les personnes qui se sentent un peu perdues, il est bien d'être accompagné."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Irène Frachon, pneumologue