Cet été, des poissons à consommer avec modération

Ce n'est pas votre poissonnier qui vous conseille mais l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES) qui publie ce matin un avis pour rappeler que la consommation de poissons n'est pas sans dangers.

Rédigé le

Cet été, des poissons à consommer avec modération
Cet été, des poissons à consommer avec modération

Les vacances en bord de mer riment souvent avec des envies de poissons. Dorade royale, moules, ou encore sardines grillées, avant de vous précipiter chez le poissonnier, voici quelques conseils pour profiter au mieux des bienfaits nutritionnels de ces aliments.

Les poissons gras : il faut en manger mais pas trop

On parle de poissons gras pour désigner les poissons riches en oméga 3. Saumons, sardines, maquereaux, harengs ou encore truites fumées en contiennent 3 g pour 100 grammes.

Si ces poissons sont bons pour la santé, ils doivent être consommés avec modération à cause du risque toxique lié aux polluants.

L'ANSES recommande une consommation maximale de deux poissons gras par semaine et de deux par mois en cas de maladie auto-immune.

Les poissons sauvages : attention au mercure

Thon, colin, cabillaud, merlan, sole… Ils n'échappent pas non plus aux polluants notamment le méthylmercure. Il est particulièrement toxique pour le système nerveux et le cerveau en développement. De ce fait, les poissons sauvages sont fortement déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans. Pour cette population, l'ANSES recommande une consommation d'une fois par semaine pour les autres, comme pour les poissons gras, on reste à un rythme de deux fois par semaine.

Poissons crus, coquillages et crustacés…

Les fruits de mer contiennent peu de calories et ils sont riches en oméga 3. Facile à cuisiner, bon à déguster, l'été, ils font recette aux terrasses des restaurants. Il faut tout de même faire attention à leur fraîcheur (ils doivent être consommés dans les deux heures qui suivent la sortie du réfrigérateur) car les bactéries, bacilles et autres salmonelles peuvent s'y développer. Eviter la consommation de coquillages, s'ils ne proviennent pas d'une zone d'élevage autorisée et contrôlée.

Pour les poissons crus, le conseil est simple : pas de consommation si les produits sont restés deux heures hors du réfrigérateur. L'ANSES recommande aussi de vider rapidement votre poisson après achat et de congeler pendant 7 jours dans un congélateur domestique avant de le consommer.

Chaque année, les Français consomment en moyenne 34,2 kg de poissons. C'est 12 kg de plus que la moyenne européenne. 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :