Cancer du sein : une guérison ?

Quand parle-t-on de guérison et plus de rémission ?

Rédigé le , mis à jour le

Cancer du sein : une guérison ?

Les réponses du Dr Suzette Delaloge, oncologue et responsable du groupe Sein à l'Institut de cancérologie Gustave Roussy :

"Il y a plusieurs types de cancer du sein. Dans les cancers du sein qui n'ont pas de récepteurs hormonaux positifs, il y a plus de chances de rechute mais en gros après cinq à six ans les risques sont quasi nuls.

"Dans les cancers du sein dans lesquels les récepteurs hormonaux sont positifs, il y a moins de risques de rechute mais il peut rester un petit risque plus à long terme, c'est pour cela qu'il faut des traitements relativement prolongés d'où les cinq ans d'hormonothérapie.

"Donc à cinq ans, en fonction des caractéristiques initiales, on sait déjà rassurer considérablement les personnes et après ce sont des mots mais c'est difficile. Il n'y a pas une date où l'on va dire vous êtes guéri sauf dans certains cancers du sein avec des récepteurs négatifs.

"Au bout de cinq ans, si tout va bien on peut dire que vous avez 99 % de chance d'être guéri.

"Cependant il faut surveiller l'autre sein. On a beaucoup plus de risques que quelqu'un qui n'a jamais rien eu. C'est une histoire génétique, c'est un risque majeur, on a au moins 50 % de risque d'en faire un autre. S'il n'y a pas d'histoire génétique, c'est 10 à 15 % de risque d'en fabriquer un autre au cours de sa vie, c'est quand même quelque chose d'assez fréquent, d'où les références de suivi qui sont : mammographie annuelle à vie, examens cliniques annuels à vie et les cinq premières années, c'est plus fréquemment, c'est tous les six mois que l'on fait l'examen clinique."

En savoir plus :

Questions/réponses :

* Les réponses du Dr Suzette Delaloge, oncologue et responsable du groupe Sein à l'Institut de cancérologie Gustave Roussy