Calculs biliaires chez les ados : obésité et pilule mises en cause

Des chercheurs américains ont montré que l'obésité chez les enfants et les adolescents était un facteur de risque accru dans la formation de calculs biliaires. La contraception orale serait également en cause. Leur étude a été publiée dans la revue Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition (septembre 2012).

Rédigé le

Calculs biliaires chez les ados : obésité et pilule mises en cause
Calculs biliaires chez les ados : obésité et pilule mises en cause

Les calculs biliaires sont des "cailloux" composés de cholestérol ou de calcium, se formant dans la vésicule biliaire. Souvent, ils ne provoquent pas de symptômes, mais s'il y en a beaucoup, ils peuvent boucher les canaux allant du foie à la vésicule et de la vésicule à l'intestin. L'obstruction de ces conduits peut provoquer des douleurs abdominales intenses obligeant à pratiquer une chirurgie afin de les retirer.

Dans un premier temps, l'étude a montré que l'obésité infantile et adolescente était un facteur de risque de survenue de calculs biliaires. Les scientifiques ont observé 510 000 enfants et adolescents âgés de 9 à 19 ans. Sur cet effectif, 766 enfants souffraient de calculs biliaires, les filles étant plus touchées que les garçons.

Les chercheurs ont aussi montré que le risque augmente avec le poids. En effet, les enfants en surpoids avaient un risque deux fois supérieur à celui des enfants ayant un poids "normal", les enfants présentant une obésité modérée avaient un risque quatre fois plus important et les enfants en obésité sévère, huit fois plus important.

Le second volet de l'étude porte sur l'impact de la contraception orale chez les jeunes filles dans l'apparition de calculs biliaires, en fonction de leur poids. Les résultats ont montré que les filles utilisant ce type de contraception étaient plus sujettes aux calculs biliaires que les autres, ce risque augmentant proportionnellement avec leur poids. Ainsi, selon cette étude, les jeunes filles ayant un poids "normal" et utilisant une contraception orale présentent un risque d'apparition de calcul biliaire équivalent aux jeunes filles en surpoids sans contraception.

Bien que les calculs biliaires soient plutôt fréquents chez les personnes obèses à l'âge adulte, il était jusqu'à présent rare d'en retrouver chez les enfants et les adolescents en surpoids ou obèses.

Source : "Pediatric Obesity and Gallstone Disease", Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, septembre 2012. Doi : 10.1097/MPG.0b013e31824d256f

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus