Antidépresseurs : une dépendance liée à la durée du traitement ?

Le risque de dépendance est-il lié à la durée du traitement ?

Rédigé le , mis à jour le

Antidépresseurs : une dépendance liée à la durée du traitement ?

Les réponses avec le Pr. Christophe Lançon, psychiatre à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille :

"Les antidépresseurs sont des médicaments qui agissent sur le cerveau. Cela provoque en partie une forme de dépendance. On ne peut donc pas les arrêter brutalement. Une fois que l'on a commencé à en prendre il faut faire attention. Les antidépresseurs ne doivent pas être pris de façon irrégulière parce qu'ils n'auront pas d'effet. Si on les prend deux jours, que l'on s'arrête et qu'on les reprend ensuite… le traitement ne marchera pas du tout. Beaucoup de gens les prennent de façon irrégulière. Dès qu'ils vont mieux et qu'ils ressentent un effet, ils arrêtent d'en prendre. Il faut être capable de le prendre régulièrement. Avant de se lancer dans un traitement antidépresseur, il faut être convaincu de son intérêt. Une fois que l'on a pris le traitement assez longtemps, pendant plusieurs mois, voire plusieurs années pour les troubles chroniques, il faut les diminuer progressivement."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Trois mois d'antidépresseurs et 6 kilos en plus ! Existe-t-il des antidépresseurs qui ne font pas grossir ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Je n'ai jamais pensé à me suicider sauf lorsque je prenais des antidépresseurs, c'était une obsession. Pourquoi ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Christophe Lançon, psychiatre à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille

Sponsorisé par Ligatus