Anémie chez l'enfant : les risques ?

Quels sont les risques si on ne diagnostique pas une anémie (si ce n'est pas une maladie génétique) ?

Rédigé le , mis à jour le

Anémie chez l'enfant : les risques ?

Les réponses avec le Pr. Jean-Hugues Dalle, hématologue-pédiatre à l'hôpital Robert-Debré (Paris) :

"Les risques sont essentiellement la fatigabilité de l'enfant et à terme, une altération de l'état général parce que le cœur va battre plus vite. En effet pour remplir les mêmes fonctions, le cœur va devoir s'adapter et battre plus vite. La respiration sera aussi plus rapide. Ce sont essentiellement des signes de fatigue et donc de moindres performances scolaires, de siestes qui se prolongent. Si l'enfant se trouve à 3-4 grammes de fer, il peut y avoir des risques sévères et éventuellement des pertes de connaissance. Mais il est peu probable, dans un pays comme la France, que l'on ne se rende pas compte avant de la gravité de l'anémie."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Mes filles (10, 6, 2 ans) et moi-même ne mangeons jamais de viande ; j'ai des soucis d'anémie, faut-il leur faire faire un bilan sanguin ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Est-ce vrai qu'on peut ingérer beaucoup de fer sans pour autant régler le problème, car c'est surtout le fixer qui pose problème ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Jean-Hugues Dalle, hématologue-pédiatre à l'hôpital Robert-Debré (Paris)