Vrai ou faux : un patient a fait pousser un pénis sur son avant-bras ?

Après une infection des organes génitaux en 2014, un patient perd son pénis. Les médecins lui proposent alors d'en faire pousser un... sur son bras.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Pénis : Malcolm n'a pas baissé les bras
Vrai ou faux : un patient a fait pousser son pénis sur son avant-bras ?  —  Le Magazine de la Santé

Un patient qui n'a pas baissé les bras. 

En 2014, Malcolm MacDonald est atteint d'une infection des organes génitaux très sévère : une gangrène de fournier. Grâce à de puissants traitements, Malcolm est sauvé de la septicémie...mais pas son pénis

Les médecins proposent alors de lui créer un pénis artificiel, avec la peau de son avant-bras. Pendant l'opération, l'oxygène n'est pas suffisant dans le sang de Malcolm. Les chirurgiens décident alors de greffer le pénis au bras du patient "temporairement". 

Un pénis sur le bras depuis 6 ans

Coup du sort, de nombreuses complications médicales, ainsi que la crise sanitaire liée au Covid-19, retardent l'opération de Malcolm pour déplacer la greffe. 

L'histoire de Malcolm a été relayée par la presse britannique.