1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels

La flibansérine, une bonne solution aux pannes de désir sexuel de la femme ?

Le Viagra® (sildénafil) "pour les femmes", bientôt commercialisé aux Etats-Unis, est-il vraiment une bonne solution aux pannes de désir sexuel ?

Rédigé le , mis à jour le

La flibansérine, une bonne solution aux pannes de désir sexuel de la femme ?

Les réponses du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et sexologue :

"On compare ce nouveau traitement, la flibansérine, au sildénafil, mais cela n'a rien à voir. Le sildénafil est quelque chose que l'on prend ponctuellement et qui va permettre à l'homme de maintenir une érection s'il y a du désir. C'est quelque chose d'un peu mécanique, le désir doit être présent ce qui rassure la compagne parce que ce n'est pas uniquement mécanique. Mais la flibansérine qui sort en ce moment aux Etats-Unis, si c'était l'équivalent, cela devrait agir sur le clitoris ou sur la lubrification vaginale, mais ce n'est pas du tout le cas. En fait c'est un antidépresseur qui diminue la sérotonine, qui bloque un peu le désir… Cela agit sur les neurotransmetteurs.

"Ce sont des médicaments où l'on a trouvé comme effet secondaire des effets sur la sexualité. Ce n'est pas une recherche au niveau de la sexualité. C'est un peu comme l'antidépresseur, le zyban, pour l'arrêt du tabac. Dans le cas de la flibansérine, on a trouvé une amélioration chez les femmes qui avaient des baisses de libido. Sauf qu'il y a des effets secondaires importants notamment de baisse de tension, de somnolence… Le laboratoire dit qu'il n'y a pas de problème pour conduire, mais s'il y a une somnolence possible, une baisse de l'attention, un malaise… il y a des risques. Et les résultats ne sont pas extraordinaires. Par rapport au placebo, on n'a pas d'un coup une libido merveilleuse et en plus il faut le prendre en continu. Et les résultats ne sont obtenus qu'au bout de quatre ou cinq mois. Parfois les personnes sont tellement réticentes à prendre des médicaments utiles ou qui seraient bénéfiques… Et là, tout d'un coup, un traitement arrive et ils seraient prêts à le prendre pour une efficacité moyenne. De plus, la sexualité féminine est complexe."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr