1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie

Comment mincir avec les plantes ?

Drainantes, circulatoires, brûle-graisses... avec l'arrivée des beaux jours, les vertus amincissantes des plantes s'affichent en devanture des pharmacies et dans les magazines... Quelles sont ces plantes "minceur" ? Aident-elles vraiment à maigrir, peut-on compter sur des résultats visibles ? Dans quelle mesure sont-elles bénéfiques pour la santé ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment mincir avec les plantes ?
Comment mincir avec les plantes ?
Sommaire

Des tisanes contre les kilos en trop

Quelles plantes peuvent aider à retrouver la ligne ?

Pour maigrir, il est souvent utile de se faire aider par un spécialiste. Anne est une jeune femme qui a décidé de perdre ses kilos en trop, en surveillant son alimentation et en buvant des tisanes aux plantes.

Des plantes amincissantes dans nos jardins

Comment préparer un vinaigre dépuratif et une huile de massage amincissante.

Avec l'été, on veut tous perdre un peu de poids. Et les plantes peuvent être une solution plus douce que les régimes pour se débarrasser les kilos accumulés pendant l'hiver.

Et si nos jardins recelaient des trésors cachés ? Beaucoup de plantes auraient des vertus amincissantes. Elles abondent juste à temps pour nous débarrasser des rondeurs disgracieuses avant l'été.

À l'Institut méditerranéen de recherches sur les plantes médicinales près de Montpellier, on apprend à reconnaître et à préparer les plantes.

Plantes amaigrissantes : les recettes de Thierry Thevenin

  • Tisane drainante

Ingrédients :

- feuilles de frêne (Fraxinus excelsior)
- feuilles de menthe poivrée (Mentha piperita)
- sommités fleuries de bruyère (Calluna vulgaris)
- sommités fleuries de reine des prés (Filipendula ulmaria)

Préparation :

Comptez une cuillère à thé pour 25 cl d'eau frémissante. Laissez infuser 10 minutes et filtrez. Vous pouvez boire la tisane froide ou chaude.
 

  • Gâteau aux algues de Bretagne

Ingrédients :

- 1 poignée de carrageen (Chondrus crispus)
- 1 litre de lait
- 100 g de sucre (on peut mettre 50 grammes de sucre et 3 grammes de feuilles de stévia ou de Lippia dulcis)
- 1 gousse de vanille

Préparation :

- Malaxez d'abord à trois eaux l'algue dans l'eau (froide les deux premiers bols, tiède dans le dernier bol) pour éliminer le parfum d'iode.
- Faites bouillir le lait avec la vanille fendue en deux. Ajoutez l'algue et laissez frémir 10 minutes.
- Versez dans un bol qu'on vient de rincer à l'eau fraîche sans l'essuyer et laissez reposer au frais quelques heures.
- Au moment de servir, vous pouvez démouler en trempant le fond du bol dans l'eau chaude. On peut accompagner ce gâteau d'un coulis de fruits.

Le konjac, un coupe-faim naturel

Le konjac, une plante pour éliminer les kilos superflus

À l'approche de l'été, le désir d'éliminer les quelques kilos en trop stockés pendant l'hiver ressurgit. Maté, guarana, konjac, griffonia, feuilles d'artichaut… de nombreuses plantes favoriseraient la perte de poids grâce à leur action : coupe-faim, brûle-graisse, diurétique, améliorant le transit intestinal… La phytothérapie n'est pas une solution miracle, mais elle peut être un coup de pouce pour perdre du poids.

Le konjac est la plante à la mode pour perdre du poids. En parapharmacie, dans les hypermarchés, on la trouve sous de nombreuses formes. Le konjac serait un coupe-faim naturel.

Le konjac serait un allié minceur, un coupe-faim naturel, le dernier produit à la mode dans les rayons diététiques des supermarchés. Cette plante de la famille des aracées est originaire des forêts tropicales d'Asie du sud-est. On la trouve en Chine, au Vietnam, en Corée du Sud ou encore au Japon. "C'est une plante dont on va utiliser la racine tubérisée comme coupe-faim et aussi comme plante médicinale qui est très utilisée dans les différentes civilisations asiatiques", explique Olivier Escuder, botaniste.

Sa chair jaunâtre comestible est transformée sous différentes formes. Poudre, gélule, chocolat mais le plus fréquemment en shirataki, une sorte de spaghetti. Cela ressemble à des pâtes, ça se cuit comme des pâtes mais le konjac ne contient pas de gluten et il est très peu calorique. À peine 10 calories pour 100 grammes. Riche en fibres, il est très rassasiant.

Facile à cuisiner, peu calorique, le konjac serait-il l'aliment miracle pour perdre du poids ? Selon le Dr Jacques Fricker, nutritionniste, "prendre des petites quantités de konjac au sein d'une alimentation par ailleurs équilibrée pour maigrir, peut être utile pour vous caler un peu mieux et pour manger un peu moins du reste. Mais en prendre trop risque de générer une distension de l'estomac et du coup une reprise de poids importante à moyen terme et à court terme, d'entraîner une fringale, des grignotages et donc une absence de perte de poids".

Le konjac contient du glucomannane. Consommée avec de l'eau, cette substance gonfle dans l'estomac ce qui confère au konjac son effet coupe-faim mais qui n'est pas sans risque comme le rappelle le Dr Fricker : "Il y a une vingtaine d'enfants qui sont décédés à cause de l'étouffement lié au konjac. Donc attention, notamment aux produits qui ressemblent à des chocolats ou à des bonbons. Attention également après 75 ans, quand on a des problèmes de dents, quand on a des problèmes de déglutition c'est un produit totalement déconseillé car il entraîne également un risque d'étouffement et des fausses-routes".

Autres effets indésirables liés à la consommation de konjac, diarrhées et flatulences. Si cela ne vous arrête pas, son prix vous freinera peut-être. Comptez en moyenne trois euros pour 100 grammes.

La sève de bouleau, une alliée minceur

De la sève de bouleau pour perdre ses kilos superflus

Certaines plantes favoriseraient la perte de poids grâce à leurs vertus drainantes ou encore coupe-faim. Même s'il n'existe pas de solution miracle, les plantes peuvent donner un petit coup de pouce pour perdre du poids. C'est le cas de la sève de certains arbres, et notamment de la sève de bouleau.

Consommée en cure au printemps, la sève de bouleau est un breuvage naturel qui aurait de multiples vertus : "La sève qui est constituée d'eau contient tous les minéraux, les oligo-éléments donc on va avoir du magnésium, du potassium, du lithium, cobalt, manganèse… On va avoir beaucoup de vitamines et on va aussi avoir des acides aminés essentiels. Tous ces éléments vont faire que le corps va se mettre à mieux fonctionner. Comme la sève de bouleau permet d'éliminer les déchets des cellules, elle va aussi pouvoir être utilisée en cure d'amaigrissement", explique Hélène Vatin, infirmière fondatrice du "Jardin d'Hélène".

La sève de bouleau se consomme en cure de trois semaines, à raison d'un verre chaque matin à jeun. Si l'idéal est de consommer la sève de bouleau au printemps, au moment de son extraction, on peut également la trouver toute l'année dans les boutiques bio en bidons pasteurisés.

Graine de griffonia : la nouvelle alliée des régimes ?

Fabrication de gélules de griffonia

Parmi les plantes qui aident à perdre du poids, il y a le griffonia. Originaire d'Afrique de l'Ouest, cette plante contiendrait un principe actif efficace pour réguler l'appétit.

La graine de griffonia contient un principe actif : le 5-HTP. Il permettrait de réguler les pulsions alimentaires sucrées. On lui prête également une autre vertu intéressante lorsqu'on fait un régime. En plus de couper la boulimie sucrée, le griffonia est une plante anxiolytique, antidépressive. Il permettrait donc de mieux gérer le stress généré par le régime.

Pour la fabrication des gélules de griffonia, chaque lot de griffonia est analysé au laboratoire pour vérifier la présence de cette molécule. Une fois contrôlés, les stocks encore congelés sont envoyés au broyage. Le griffonia doit être concassé pour permettre l'extraction de ses composants. Un mélange d'alcool et d'eau à 50°C est ensuite ajouté au griffonia. Le tout doit infuser pendant quelques heures. Une étape de concentration permet par la suite d'éliminer l'alcool et l'eau. Une fois concentrée, la mixture est lyophilisée pour être transformée en poudre.

Une cure de griffonia doit durer au moins un mois. Si vous êtes enceinte ou sous antidépresseurs, demandez l'avis préalable de votre médecin.

Livres :

  • Les salades sauvages
    "L'Ensalada champanèla"
    Collectif
    Ed. Les Ecologistes de l'Euzière, 2003
  • Sauvages et comestibles
    "Herbes, fleurs et petites salades"
    Marie-Claude Paume
    Ed. Edisud, 2005
  • Les plantes sauvages
    "Connaître, cueillir et utiliser"
    Thierry Thévenin
    Ed. Lucien-Souny, 2008
  • Je maigris sain, je mange bien
    Laurent Chevallier
    Ed. Fayard, mars 2011

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus