Peut-on être accro au sucre ?

Très présent dans l'alimentation, le sucre met en éveil vos papilles dès la première bouchée. Mais pourriez-vous vous en passer si facilement que ça ?

Anaïs Plateau
Rédigé le , mis à jour le
Peut-on être accro au sucre  —  Le Magazine de la Santé


Une fois que vous commencez à mettre le nez dans les confiseries, ces petits plaisirs sucrés, il est difficile de s’arrêter. 

Notre monde est devenu le paradis des sucreries : elles sont partout ! Face à tout ce sucre, le cerveau en veut toujours plus, comme une addiction. À Bordeaux, des chercheurs ont décortiqué le cerveau de rats pour tenter de répondre à cette question : peut-on être accro au sucre ?  

Plus accro au sucre qu'à la cocaïne

En laboratoire, les scientifiques ont donné du sucre puis de la cocaïne à des rats plusieurs jours d’affilée. 
Ils leur ont ensuite laissé le choix entre les deux "friandises". Le résultat est stupéfiant puisque 9 rongeurs sur 10 préfèrent le sucre à la cocaïne. 

L'hypothèse selon laquelle l'homme peut être accro au sucre comme à une drogue reste encore controversée. 

Chez les humains, dès le premier bonbon englouti, les papilles reconnaissent le goût sucré. Le circuit de la récompense s’active, de la dopamine est libérée. C’est le messager chimique du plaisir et le cerveau enregistre cette information.  

La peur de manquer devient l'addiction

Le problème chez certains est que la fois suivante, le circuit de la récompense va s’activer rien qu’à la vue des sucreries. Les gourmands ne peuvent s’empêcher d’en manger.

S'ils entament un deuxième, puis un troisième paquet, voire un quatrième, le cerveau devient dépendant. La recherche de plaisir se transforme en besoin, en "peur de manquer", en souffrance. C'est le moment de parler d’addiction. 

Le circuit de la récompense est alors défaillant et le plaisir se transforme en souffrance.  

En 1839, Honoré de Balzac s’inquiète du sucre dans son "traité des excitants modernes". A l’époque, les Français n’en consomment pourtant que 2 kg par an. Aujourd’hui, ils sont passés à 35 kilos ! 

Pour en savoir plus : découvrez le livre de Marina Carrère d'Encausse, Allo Docteurs - En finir avec le sucre

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !