1. / Maladies
  2. / Peau

Soleil et enfants : la peau en danger!

Deux gros coups de soleil chez l’enfant ont pour conséquence de multiplier par dix son risque de développer un cancer de la peau à l’âge adulte. Comment préserver le capital soleil des enfants ? Comment protéger leur peau d’un fort ensoleillement ?

Rédigé le , mis à jour le

Soleil et enfants : la peau en danger!
Sommaire

Bronzage, la réaction de défense de la peau

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent les mécanismes du bronzage de la peau.

Nous disposons tous d'un capital solaire, c'est-à-dire d'un temps d'exposition maximal auquel nous avons droit pour toute notre vie.

Dans le meilleur des cas, la peau bronze et ce bronzage sert à nous protéger des rayons nocifs du soleil. C'est lui qui provoque la fabrication du pigment que l'on appelle la mélanine.

Ce pigment va ensuite sortir des mélanocytes. Il s'agit des cellules en forme d'étoile. Les grains de mélanine vont migrer dans les kératinocytes et se placer au-dessus de leur noyau. Ce petit chapeau brun protège l'ADN et empêche les mutations génétiques dues aux rayons du soleil. Mais entre le moment où la fabrication de la mélanine commence et celui où elle est en place, la peau est en danger.

Économiser son capital solaire

Sans crème solaire à indice élévé, la peau des enfants n'est pas assez protégée.

La prévention vise donc maintenant directement les enfants de primaire.

Deux méchants coups de soleil, avec pelade, avant l'âge de 12 ans multiplient par dix le risque d'être touché par le mélanome.

Ce cancer de la peau est responsable de 1 400 décès par an en France. Son incidence double tous les dix ans en Europe et aux Etats-Unis.

Des effets néfastes à long terme

Bien des années plus tard, le cancer de la peau se déclare...

Le capital soleil varie bien sûr beaucoup d'une peau à l'autre, mais avant l'âge de 18 ans, nous avons tous déjà reçu en moyenne 60 à 80 % de la dose d'ensoleillement à laquelle nous avons droit pour toute notre vie ! Un chiffre qui s'explique par la durée plus importante d'exposition des enfants au soleil, en comparaison aux adultes, plus souvent enfermés. Malheureusement, ces chiffres inquiétants n'empêchent pas les comportements à risque.

C'est pourquoi il faut acquérir très tôt les bonnes habitudes : les enfants doivent toujours porter au moins un tee-shirt foncé, un chapeau et des lunettes de soleil à la plage, et ne pas oublier la crème solaire d'indice 50 de préférence. Bien sûr, profitez des heures pendant lesquelles le soleil est le plus haut (entre 12 h et 16 h) pour faire la sieste.

Pour en savoir plus

Dossiers et vidéos :

Et aussi :

  • Prévention soleil
    Un site de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES).

Sponsorisé par Ligatus