1. / Maladies
  2. / Peau

Eczéma, psoriasis, vitiligo, acné... Voici comment éviter la catastrophe cet été

En été, la peau souffre de l’exposition au soleil, de l'eau salée ou encore du chlore de la piscine. Voici quelques conseils si vous avez des problèmes dermatologiques.

Rédigé le

Eczéma, psoriasis, vitiligo, acné... Voici comment éviter la catastrophe cet été
Photo credit : Alex E. Proimos via VisualHunt / CC BY-NC

Soleil, mer et piscine : le trio de l'été peut être redouté par les personnes souffrant de maladies de peau d'autres au contraire, voient leurs problèmes dermatologiques s'améliorer.

En été, les patients atteints d’eczéma ou de psoriasis bénéficient d’une peau moins sèche, moins rouge et moins inflammée. De plus, ils ont tendance à être plus détendus, ce qui influe positivement sur leur maladie. Le vitiligo peut également être adouci grâce à l’exposition au soleil.

Toutefois, les risques liés au rayonnement UV, à la baignade et à la chaleur restent majeurs.

A lire aussi : Soleil : attention, protégez-vous !

Un mot d'ordre : se protéger du soleil

Méfiance avec le rayonnement des UV. Par exemple, les taches de vitiligo peuvent s'accentuer à cause de l'exposition au soleil. Ces taches ne contiennent plus de mélanine, la substance qui colore la peau et la protège de certains UV. Elles sont donc particulièrement exposées au risque de brûlures, voire de cancer de la peau.

Si vous êtes atteint de lupus : l’exposition au soleil est vivement déconseillée car elle peut sérieusement aggraver la maladie. Protégez-vous au maximum, portez des vêtements couvrants et appliquez toutes les deux heures une crème solaire d’indice 50+. Vérifiez qu’elle protège aussi bien des UVA et que des UVB, idem pour vos lunettes de soleil.

Quelle que soit votre trouble dermatologique (et même si vous n’en avez pas), portez des lunettes de soleil et des chapeaux, et appliquez une crème solaire à indice élevé même sous un parasol. N'oubliez pas votre crème ne filtre qu’une partie des rayons. Vérifiez également que vos médicaments sont compatibles avec une exposition au soleil : certains rendent la peau plus sensible aux rayons UV.

Eviter la transpiration

En cas d’acné, la transpiration crée un environnement favorable pour les bactéries. De plus, le soleil aggrave la situation car il dessèche la peau qui produit davantage de sébum. Conséquence : les pores s’obstruent et l’acné prolifère.

L’eczéma ne fait pas non plus bon ménage avec la transpiration. Celle-ci peut créer d’importantes crises, c’est pourquoi le port de vêtements en lin ou en coton est à privilégier. Prenez des douches courtes et fraîches à volonté, et hydratez l’ensemble de votre corps grâce à une crème adaptée, même si les plaques disparaissent.

Prudence avec la baignade

Le chlore et le sel sont mauvais pour la peau, même saine. En cas de psoriasis, la situation peut virer au cauchemar : si vos lésions sont importantes, inflammatoires ou fissuraires, l’eau chlorée ou salée peut provoquer des irritations. Pensez à bien vous rincer à l’eau claire après votre baignade, à vous sécher sans frotter pour éviter les irritations, et à bien hydrater votre peau.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr