1. / Maladies
  2. / Maladies nutritionnelles
  3. / Cholestérol

Epuration sanguine : ''nettoyer'' le sang de l'excès de cholestérol

Il y a le bon et le mauvais cholestérol. Si le bon protège nos artères, le mauvais augmente les risques cardiovasculaires. Dans la plupart des cas, un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière suffisent à stabiliser le taux de cholestérol, mais dans certains cas d'hypercholestérolémie familiale, cela ne suffit pas. Lorsque les médicaments deviennent eux aussi inefficaces, on peut avoir recours à une technique encore méconnue en France : l'épuration du sang (LDL-aphérèse).

Rédigé le , mis à jour le

La LDL-aphérèse permet d'épurer le sang du mauvais cholestérol.

Dans le traitement des formes les plus sévères de l'hypercholestérolémie familiale (une maladie génétique rare), l'épuration du sang (LDL-aphérèse) est une technique contraignante mais efficace. Son objectif est de filtrer le mauvais cholestérol.

En pratique, des colonnes remplies de granules captent et fixent le mauvais cholestérol (LDL) au passage du sang de sorte que celui-ci reparte vers le patient, épuré de son mauvais cholestérol. Grâce à cette technique, le sang est épuré jusqu'à près de 75% de son mauvais cholestérol. Et ce sans le moindre médicament. Une prise de sang est réalisée avant et après chaque séance.

L'inconvénient de cette technique est qu'elle doit être répétée toutes les deux à trois semaines pour empêcher le cholestérol d'atteindre un taux trop élevé. Mais lorsque le traitement est régulier, les résultats sont très satisfaisants. Les risques de récidive d'accident cardiovasculaire sont notamment fortement diminués grâce à l'épuration sanguine.

En France, environ 150.000 personnes seraient atteintes d'hypercholestérolémie familiale. Seuls les cas les plus sévères, soit 120 à 150 patients, peuvent bénéficier de la LDL-aphérèse.

En savoir plus sur le cholestérol