1. / Maladies
  2. / Maladies hormonales
  3. / Thyroïde

Levothyrox : 108 patients lancent une action collective contre le laboratoire Merck

Une centaine de patients assigne en justice le laboratoire Merck, fabricant du Levothyrox, pour défaut d'information autour de la nouvelle formule du médicament.

Rédigé le

Une première audience a été fixée au 19 décembre devant le tribunal d'instance de Lyon

"J’ai beaucoup de maux de têtes alors que je ne suis pas migraineuse". "On se vide à longueur de journée, pendant des mois. On pense qu'on a un cancer du côlon, du foie..." Depuis la mise sur le marché de la nouvelle formule du Levothyrox en mars dernier, des patients se plaignent de lourds effets secondaires. Une enquête pénale est en cours pour faire toute la lumière sur cette affaire.  

En parallèle, 108 personnes assignent aujourd'hui le laboratoire allemand Merck pour défaut d'information. Elles réclament 5.000 euros au titre du préjudice de défaut d'information et 5.000 euros pour le préjudice d'angoisse. Leur avocat Me Christophe Lèguevaques explique : "Le laboratoire aurait dû informer les patients pour leur permettre d'adapter leur traitement, de changer le dosage. En gardant le silence, le laboratoire les a placés dans le flou et dans l'inconnu". Avec cette action civile menée à Lyon, il espère obtenir une réparation plus rapide qu'au pénal.

Chaque victime a préparé son dossier judiciaire via la plateforme internet MySmartCab. Cet outil permet d'organiser rapidement une action de groupe. "Aujourd'hui, on est un peu dépassé par le succès, puisque sur les 1.200 dossiers, nous n'avons pu en sortir que 108. Mais nous voulions prendre date parce qu'il est important que la justice sache qu'au moins 4.000 plaintes vont arriver".  Avec ces assignations, les plaignants espèrent obtenir un premier jugement sur l'affaire courant 2018.