1. / Maladies
  2. / Cancer

Comment éviter 160 000 cancers par an ?

Alcool, tabac, additifs alimentaires … ces substances reconnues comme cancérigènes provoquent 40% des cas de cancers chaque année.

Rédigé le

Comment éviter 160 000 cancers par an ?

Sur les 400 000 cancers détectés chaque année, 160 000 seraient évitables grâce à de la prévention.

Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, explique que l’alcool est la première cause évitable de cancer. « L’alcoolisme socio-économique déclinait et je croyais le voir disparaître quand j’avais trente-quarante ans. Mais l’alcoolisme festif des jeunes a pris la relève », s’inquiète-t-il.

Le Dr Kahn regrette le manque de prévention contre l’alcoolisme. « Il y a un trou noir de la santé publique dans le domaine de la lutte contre l’alcoolisme, à l’exception de l’alcool au volant. Les pratiques d’alcoolisation des jeunes - l’ivresse expresse, le binge-drinking - semblent toxiques pour le cerveau et particulièrement cancérigènes. »

Tabac et cancer

Pire que l'alcool, le tabac tue de plus en plus. « Le nombre de cancers du poumon augmente de 5,3% tous les ans », affirme le président de la ligue contre le cancer. Le nombre de décès engendrés par le tabac s’élève à 46 000 par an, tandis que celui de l’alcool est à environ 10 000 par an.

De plus, le cancer du poumon touche une population différente désormais. « Les femmes ont des cancers du poumon de plus en plus fréquemment. Dès cette année, le cancer du poumon tuera plus de femmes que le cancer du sein, qui est plus fréquent mais moins grave », ajoute-t-il.

Alimentation

Les additifs alimentaires constituent également une cause majeure et évitable de cancer. « Les nitrites sont utilisés pour la maturation et la conservation de la viande. On pense qu’il sont responsables du classement en cancérigène avéré de la charcuterie. Alors je dis aux charcutiers ‘si vous ne sortez pas du traitement de votre produit par les nitrites, votre produit est menacé’ », affirme Axel Kahn.

Le cancer est responsable de près de 150 000 décès par an.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr