Mycoses : les médicaments proposés en pharmacie sont-ils efficaces ?

Que faut-il penser des médicaments proposés contre les mycoses dans les pharmacies ou dans les spots publicitaires ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Claude Viguié-Vallanet, dermatologue-mycologue :

"Le problème est toujours de savoir ce qu'il y a dans les crèmes ou dans les vernis. Si c'est un bon traitement, après prélèvement et si on sait quelle est la mycose, on peut se dire que les produits peuvent être efficaces. 

"Mais ces produits vont avoir tendance à nous masquer le résultat. On aura par exemple sur un prélèvement un examen direct positif. C'est-à-dire qu'au départ sous le microscope, on va dire s'il y a la présence de champignon, on va attendre trois semaines et on ne va rien avoir sur les tubes de culture. Il y a un conflit entre le médicament et le champignon et rien ne pousse. On est donc obligé de recommencer, ce qui fait perdre beaucoup de temps.

"On considère qu'il faut arrêter trois mois tout traitement par voie interne ou par voie locale avant de faire un prélèvement. On parle ici de la peau surtout au niveau des ongles et non des prélèvements buccaux ou vaginaux. Les mycoses au niveau des ongles sont celles que l'on voit le plus souvent."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :