Glyphosate : stop ou encore ?

La Commission européenne se prononce le 25 octobre sur la poursuite, ou non, de l'autorisation du glyphosate, herbicide soupçonné d'être cancérogène.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Glyphosate : stop ou encore ?

Mercredi 25 octobre, la Commission européenne doit statuer sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate pour une durée de dix ans. Cet herbicide a été classé dans la catégorie de substances cancérogènes probables en 2015 par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il s'agit du principe actif du Roundup, commercialisé par la firme Monsanto. 

Pour Agnès Buzyn, il est impératif de sortir du glyphosate

La France a déjà annoncé qu'elle votera contre la possibilité d'utiliser de produit dix ans de plus. Pour la ministre de la Santé Agnès Buzyn il est même "impératif" de l'interdire "le plus vite possible, de façon à être capable d'en sortir (...) sans trop pénaliser notre agriculture", a-t-elle déclaré le 24 octobre sur la chaîne CNew. Mais si selon son collègue Nicolas Hulot, ministre de l’Écologie, ce délai devrait être de trois ans, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert estime lui qu'il faudrait l'étendre à cinq ans...

À lire aussi : Glyphosate : est-il dangereux ?

Il y a urgence pour l’Organisation non gouvernementale Greenpeace. Elle a remis lundi 23 octobre à la Commission européenne une pétition signée par 1,3 millions de personnens réclamant "une interdiction du glyphosate, une réduction générale de l'usage des pesticides et plus de transparence et d'indépendance dans les évaluations des risques posés par les pesticides". L'ONG fait ainsi référence au scandale des "Monsanto papers" qui a révélé l'infiltration de l'industriel dans plusieurs expertises scientifiques sur son produit.