Peut-on anticiper et mieux vivre le syndrome prémenstruel ?

Peut-on anticiper et mieux vivre le syndrome prémenstruel ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Nicolas Castaing, gynécologue-obstétricien :

"Le syndrome prémenstruel peut empoisonner la vie des femmes. Un tiers des femmes se sentent capables d'en parler avec leur médecin. Les symptômes peuvent être extrêmement variés, ils peuvent être locaux mais parfois ils peuvent être plus généraux et agir sur l'humeur, sur la migraine, une certaine irritabilité… D'ailleurs, la classification américaine des maladies l'a intégré il y a quelques années dans une catégorie particulière des maladies prémenstruelles avec des troubles de l'humeur.

"Le syndrome prémenstruel peut être vécu de façon très gênante par les patientes. Une des solutions consiste à éviter les modifications du cycle, les modifications hormonales en utilisant par exemple une contraception en continu qui diminue ou espace la survenue des règles."