Le masque à nouveau obligatoire sur tous les marchés

Les restrictions se poursuivent pour faire face à la cinquième vague de Covid-19. Un nouveau protocole sanitaire sur les marchés a été publié ce mercredi 1er décembre. Quelles sont les règles à respecter ?

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le
Le masque à nouveau obligatoire sur tous les marchés

Pas de masque, pas de marché. Les mesures et gestes barrières à respecter doivent être « affichées à l’entrée du marché », selon les nouvelles règles édictées par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance 

Port du masque obligatoire, même en extérieur

Jusqu’ici laissé à l’initiative des préfets, le port du masque redevient obligatoire, dans tous les marchés, couverts et ouverts. 
"Toute personne de plus de onze ans doit porter un masque de protection ( fortement recommandé dès l’âge de six ans)", stipule le protocole. "Le masque doit être un masque grand public filtration supérieure à 90 % ou chirurgical, en parfaite intégrité et ne doit pas comporter de valve. Il doit couvrir le nez, la bouche, et le menton en continu." 

Lavage des mains obligatoire

Les organisateurs de marché doivent aussi fournir du gel hydroalcoolique à l’entrée, ainsi qu’aux différents stands. "Son utilisation est obligatoire dès l’âge de 11 ans ». Et il est recommandé de l’appliquer « dès l’âge de six ans", détaille le protocole.  

Garantir la distanciation physique

Des "marquages au sol doivent garantir une distanciation physique " entre les personnes en cas de file d’attente, et un "sens de circulation" est à prévoir pour limiter les flux. Les horaires du marché pourront aussi être étendues. Concernant la vente, "les paiements sans contact sont favorisés" et si possible un salarié doit être "dédié à l’encaissement" (sans contact avec les produits alimentaires)" établit le protocole.  Autre mesure recommandée pour les clients : "venir avec leurs sacs pour éviter la manipulation des emballages". 

Innovation : un masque tueur de virus  —  Magazine de la Santé

Pass sanitaire pour les marchés de Noël

Le pass sanitaire est requis sur tous les marchés de Noël, mais il n’est "pas exigé dans les autres marchés, ouverts et couverts". Mais "les marchés de Noël sont soumis au pass sanitaire dans des conditions qui peuvent faire l’objet d’échanges entre les élus et les représentants de l’État" souligne le protocole. Les espaces de restauration doivent quant à eux respecter les mêmes contraintes que les restaurants.  

Ces mesures accompagnent "l’obligation du port du masque partout en intérieur dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé" (restaurants, centres commerciaux, lieux de spectacle, musées…), comme l’avait annoncé jeudi dernier le ministre de la Santé Olivier Véran. 


A lire aussi : La cinquième vague de Covid est bien là

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !