"Je suis non-binaire" : Cami nous dit tout !

Ni 100% hommes, ni 100% femmes, les personnes non-binaires se disent neutres. Cami, 21 ans a découvert sa non-binarité il y a trois ans, iel nous raconte son histoire et son changement de prénom.

Habib Hadjazi
Rédigé le , mis à jour le

Raconte S02E02
Raconte S02E02

« Ça a été compliqué de vivre sans savoir à quoi on s’identifie »

Dans notre société, le sexe assigné à la naissance, qu’il soit féminin ou masculin, dicte dans la majorité des cas, l’identité et l’expression de genre à laquelle il se rapporte. Pour faire simple, tout ce qui concerne la féminité pour les filles et tout ce qui concerne la masculinité pour les garçons. Or, il existe des personnes neutres qui ne se reconnaissent pas complètement homme, ni complètement femme qui bousculent les stéréotypes. Ce sont des personnes non binaires.

C’est le cas de Cami, 22 ans, qui s’identifie non binaire depuis quatre ans. Iel (contraction de « il » et de « elle ») a pu officiellement effectuer une demande de changement de prénom en mairie afin d’adopter un prénom neutre. Depuis, et avec le soutien de sa famille et de ses ami.e.s, Cami se sent plus en accord avec son genre et peut vivre sereinement sa non-binarité. « Je pense que ça m’a permis de me sentir plus à l’aise avec moi, avec mon corps et avec les personnes que je fréquentais. »

Propos recueillis par Habib Hadjazi