1. / J'ai mal…
  2. / Aux dents
  3. / Caries

Infections dentaires : prévenir pour éviter le pire !

Ça fait mal quand on mord, c’est sensible au chaud et au froid, mais quand on s’en rend compte, il est souvent trop tard. La dent est déjà malade. Infection, abcès… Quelles sont les conséquences d’une carie mal soignée ? Comment éviter les complications ?

Rédigé le

Infections dentaires : prévenir pour éviter le pire !
Sommaire

De la carie à l’infection dentaire

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes décrivent les différentes structures de la dent.

A l'âge adulte, nous avons (normalement) trente-deux dents. Elles sont implantées dans la mâchoire : le maxillaire, en haut, et la mandibule, en bas. Elles sont maintenues en place grâce aux gencives et à des ligaments.

L'émail, la partie dure, protège la dent. En dessous, la dentine, un tissu un peu moins dur, entoure la pulpe, véritable moelle de la dent. La pulpe est située dans de petits tunnels que l'on appelle les canaux et contient les vaisseaux et les nerfs, qui se prolongent dans la racine et qui font de la dent un élément vivant.

Chacune des ces structures est une porte d'entrée possible pour les bactéries, dès l'instant où il y a une lésion. Les infections dentaires peuvent donc venir des gencives mais la plupart du temps, elles sont provoquées par une carie.

Quand la dent doit être dévitalisée

Pourquoi et comment le dentiste dévitalise une dent ?

La carie est en fait la destruction de différents tissus de la dent. Elle attaque l'émail et atteint ensuite la dentine. La dent devient alors sensible au chaud, au froid et au sucré. C'est donc le signal d'alerte qui doit vous conduire directement chez le dentiste.

Si vous ne le faites pas, les bactéries vont pénétrer à l'intérieur de la pulpe, ce qui peut entraîner une infection. Il faudra alors dévitaliser la dent, c'est-à-dire retirer tous les tissus vivants pour éviter que les bactéries ne se propagent.

Les risques en cas d’abcès

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent les complications en cas d’abcès.

En cas de carie profonde, les bactéries peuvent s'étendre au niveau de la racine de la dent et provoquer un abcès.

Mais dans des cas plus graves, les bactéries vont passer dans la circulation sanguine, via la pulpe dentaire, et provoquer des infections à distance sur d'autres organes.

L'infection peut alors toucher le cœur et provoquer ce qu'on appelle une endocardite, c'est-à-dire une inflammation de l'endocarde, l'enveloppe la plus interne du cœur.

Quatre semaines de réanimation

Comment une infection dentaire peut conduire à un abcès cérébral ?

L'infection peut aussi migrer vers les articulations, les sinus ou encore le cerveau. Dans ces cas-là, on va observer la formation d'un abcès. Une dent mal soignée peut ainsi entraîner des complications très graves.

La mortalité associée à ces abcès cérébraux d'origine dentaire est de 10 %. Alors, pour prévenir les infections, un seul mot d'ordre : la prévention.

Il faut avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable : se laver les dents au mieux après chaque repas, sinon matin et soir, pendant au moins trois minutes ; limiter les sucreries et surtout, se rendre régulièrement chez son dentiste, au moins une fois par an, sans attendre d'avoir mal, car les infections dentaires peuvent être totalement silencieuses.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :